Bilan mensuel juillet 2017

Bonjour tout le monde !

Ce mois-ci j’ai explosé les scores ! 14 romans lus, 4806 pages ! C’était le mois « Service Presse » et j’en ai lu 10 pour rattraper mon retard du printemps ! J’ai aussi lu 3 bouquins de « littérature blanche » pour varier un peu ! Tout ça en partie grâce à ma femme qui est partie 10 jours en vacances pendant lesquels j’ai fait l’autiste avec mes piles de livres en avant et après le travail, dans la rue, les transports en commun, les changements de ligne, l’attente à la caisse…

Dans le désordre :
– Une découverte de la ligne éditoriale de la collection thriller d’Albin Michel (merci Babelio et Patrick Bauwen pour les partenariats)
– deux romans vainqueurs du Prix du Thriller VSD et édité chez Hugo et Compagnie dans leur collection Hugo Thriller (dont je suis fan !)
– le premier roman du participant au second concours pour un Prix parrainé par BA Paris, auteure de Derrière les portes.
Hugo Thriller remercié encore pour son SP Compte à rebours et enfin un polar nordique qui bouge !
– la découverte d’une toute jeune maison d’édition, Rooibos Editions, qui fête son premier anniversaire en septembre et qui m’a gentiment envoyé son premier recueil de nouvelles
– un immense merci aux équipes de Bragelonne Thriller qui m’ont fait confiance avec un partenariat exceptionnel pour le coup de cœur de la rédac : Sisters de Michelle Adams, un bon thriller psychologique qui twist à la fin !
– merci aussi aux éditions Robert Laffont, pour une fois c’est pas un roman de la Bête mais un polar conspirationniste qui déchire. Merci Jacques Vandroux !
– Merci Frédéric Mars et l’équipe de Pocket pour l’envoi du Manuel du serial killer. J’ai pris des notes 😀
– et deux derniers romans, un Thilliez pour faire baisser la « PAL Thilliez » à moins de 10 et parce que c’est Thilliez quoi et un tout petit essai pour finir le mois (et puis, ça fait aussi baisser le nombre de livres de ma grande PAL)
– je termine par le meilleur et mon immense coup de cœur du mois : Lux de Maud Mayeras. Une claque. La photo qui illustre l’article c’est parce que c’est là que son roman m’a touchée. Bim !

J’ai été bavarde avant même de détailler les lectures. J’espère que vous descendrez voir d’un peu plus près mes avis et pourquoi pas les articles complets, soyons fous ! N’hésitez pas à laisser une petite trace de votre passage, avec un petit clic sur « j’aime » ou même un commentaire, I dare you 🙂

On se retrouve en août ?

Viens mourir avec moi de Karen Sander 5/5
Résumé  (La fin du résumé spoile l’histoire. Surlignez les dernières lignes si vous souhaitez les lire)
Düsseldorf. Une avocate est retrouvée sauvagement assassinée chez elle. Le meurtrier a glissé une minuscule poupée nue dans le ventre de sa victime, comme un message à déchiffrer.
Ce modus operandi n’est pas sans rappeler une récente affaire au commissaire Georg Stadler, qui sollicite l’aide de Liz Montario, psychologue et profileuse reconnue.
Liz accepte de collaborer. Mais très vite, elle devient la cible de menaces et de lettres anonymes émanant de quelqu’un qui en sait apparemment long sur elle. Lorsqu’une de ses amies subit le même sort que les précédentes victimes, Liz doit se rendre à l’évidence : l’homme qui la poursuit et le tueur recherché sont une seule et même personne.

Mon avis en bref
Un rythme soutenu, un suspense de fou, une enquête menée de main de maître par le commissaire Georg Stadler et la prof de psycho/profileuse Liz Montario. Un nouveau duo de choc que j’espère retrouver rapidement !
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Greyworld de Cyril Carrère 3/5
Résumé
Automne 2016. De Paris à Tokyo, une série d’événements macabres s’enchaîne. Des dizaines d’innocents perdent la vie au cours de ce qui semble être des attentats terroristes. Les forces de l’ordre sont dépassées et ne parviennent pas à trouver le lien entre ces actes. Dans le Monde Gris, aux portes de la Mort, Gabriel et Akio sont recrutés par une mystérieuse apparence pour se mettre en quête du coupable.

Mon avis en bref
Cyril Carrère alias Kei Kirik, écrivain en herbe m’a contacté pour que je lui donne mon avis sur son premier roman, Greyworld, publié sur la plateforme d’écriture Fyctia.

Fyctia est un réseau social d’écriture. On peut y poster des morceaux de roman, par chapitre, qui seront « likés », commentés, partagés par les autres membres. Les trois derniers vainqueurs des Prix du Thrillers VSD ont été sélectionnés sur cette plateforme avant d’être lus par les jurys.

Greyworld a été posté trop tard pour ce premier concours mais le second roman de Cyril Carrère, The Evil Society, fait parti des cinq romans sélectionnés pour le nouveau concours polar, parrainé par BA Paris, l’auteure de Derrière les portes.

Greyworld est un polar fantastique qui se rapproche des Thanatonautes de Bernard Werber, dans l’idée. Entre deux actes terroristes, on va suivre les personnages dans le coma dans le Monde Gris, les limbes en fait. Où va l’âme ? que se passe-t-il quand on meurt ? L’idée de base est sympa mais manque d’un peu de recherche et de profondeur. Le style est prometteur mais l’ensemble est à peaufiner avec des détails plus scientifiques. La fin est un peu trop simple mais rien de méchant pour un premier jet de premier roman 😉 A bientôt Cyril !

 

Notre petit secret de Roz Nay 5/5
Résumé
Angela est interrogée par la police : la femme de son ex petit ami a disparu, et l’inspecteur Novak est persuadé qu’elle en sait davantage qu’elle ne veut bien le dire. Alors, encouragée par Novak, Angela va raconter son histoire. Une histoire qui commence dix ans plus tôt, au lycée de Cove, dans le Vermont, par sa rencontre avec HP, en qui elle reconnaît son âme sœur. Mais le récit d’Angela va révéler un sombre écheveau de trahisons et de pulsions destructrices, au cœur d’un troublant triangle amoureux.

Mon avis en bref
Un thriller psychologique, un thriller d’histoire d’amour-pas-culcul, un thriller de secrets ! C’est Notre petit secret, la grande aventure de Roz Nay qui publie son premier roman, vainqueur du Grand Prix du Thriller VSD, catégorie meilleur thriller étranger. Une catégorie présidé par Monsieur Douglas Kennedy himself !
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Comme un poisson hors de l’eau, tome 1 – Recueil 3/5
Résumé
Six auteurs ont relevé le défi d’écrire une histoire courte dans laquelle les personnages essaient de trouver une issue dans un lieu, un temps ou un monde complètement différent.
Ce recueil de six nouvelles en est le résultat. Six histoires de personnages touchants, étrangers à leur monde ou à leur propre corps. Six histoires originales aux univers variés : réalistes et fantastiques, contemporains et futuristes. Six histoires émouvantes qui nous donnent l’occasion d’être, pour un court instant, comme un poisson hors de l’eau.

Mon avis en bref
Une première parution qui essuie quelques plâtres mais qui ne s’en sort pas si mal 😉 A découvrir.
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Compte à rebours de Martin Holmén 5/5
Résumé
Stockholm, 1935. A sa sortie de prison, l’ex-boxeur Harry Kvist espère trouver un travail, une vie paisible, et pourquoi pas l’amour.
Mais le meurtre de l’une de ses amies, puis l’assassinat d’un innocent dans un asile psychiatrique, vont l’entraîner dans une course-poursuite à la recherche de la vérité, depuis les bas-fonds de la ville jusqu’à son palais royal.
Car Harry est homme à tenir ses promesses. Même si l’adversaire qu’il va devoir affronter est le plus puissant et le plus redoutable qui soit. Sous le ciel gorgé de pluie du Stockholm sombre, violent et à cran des années 1930, il n’y a décidément pas de paix pour les braves.

Mon avis en bref
Ah ! Un polar nordique rythmé ! Si, ça existe et c’est écrit par Martin Holmén chez Hugo Thriller pour notre plus grand plaisir ! Une belle plongée hyper bien documentée dans le Stockholm des années 30 ! Je l’ai dévoré en une demie-journée 🙂
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Projet Anastasis de Jacques Vandroux 5/5
Résumé
Jean Legarec, responsable d’une agence privée de renseignements, est un expert en affaires sensibles. Mais il est loin d’imaginer ce qui l’attend lorsqu’il accepte d’enquêter sur la disparition d’un enfant. Ce dernier, petit-fils d’un homme politique influent, a été enlevé lors du chaos qui a suivi un attentat perpétré à Notre-Dame de Paris. Très vite, Legarec découvre qu’il ne s’agit pas d’un « simple » kidnapping, mais d’un large complot dont les racines remontent au Troisième Reich.
Aidé de Béatrice, la tante du garçon, il va devoir plonger au cœur des heures les plus sombres de l’histoire européenne. Et ce, alors même que son attirance grandissante pour Béatrice menace d’obscurcir son jugement… Parviendra-t-il à mettre de côté ses sentiments personnels pour sauver un enfant innocent de cette toile infernale ?

Mon avis en bref
Entre attentats parisiens, magouilles politiques et flash-backs à l’époque du nazisme, on ne peut plus poser ce roman une fois entamé ! Excellemment bien ficelé et documenté, ce thriller d’espionnage est une pépite !
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Sisters de Michelle Adams 4/5
Résumé
Irène avait trois ans quand ses parents l’ont abandonnée. Sa sœur Éléonore, en revanche, ils l’ont gardée. Mais leur mère vient de mourir et Éléonore l’a retrouvée. En acceptant d’assister aux funérailles, Irène espère comprendre enfin ce qui s’est passé trente ans plus tôt. Elle croyait que ses parents ne voulaient plus d’elle. Et si la vérité était plus terrible encore ?

Mon avis en bref
Un bon thriller psychologique bien glauque qui se base sur la relation toxique entre deux sœurs.
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Le manuel du serial killer de Frédéric Mars 4/5
Résumé
Amateur de littérature policière et étudiant à Harvard, Thomas Harris se retrouve mêlé à une enquête portant sur des meurtres d’enfants. Au même moment, alors qu’il est en stage dans une maison d’édition, il reçoit un manuscrit anonyme : Le Manuel du serial killer. À la fois horrifié et fasciné, Tom ne retient pas ce guide pratique à l’usage des meurtriers. Quelques semaines plus tard, il reconnaît le livre dans toutes les vitrines de librairie et plus encore le nom de l’auteur… puisque c’est le sien. Commence alors une véritable descente en enfer : ce livre, dont on lui impute la paternité, fournit tous les détails des crimes qui ensanglantent la région.

Mon avis en bref
Un thriller sympa avec ce qu’il faut d’addictif et de sang et un beau clin d’œil à Thomas Harris !
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Le Jour du Chien de Patrick Bauwen 5/5
Résumé
Les ténèbres sont mon domaine. Le métro, ma cité des morts. La souffrance de mes victimes, mon plaisir.
Je suis le Chien. Inquisiteur ou Guerrier Saint, comme vous voudrez. Dieu est avec moi.
Djeen, je croyais l’avoir tuée. C’était il y a trois ans. Déchiquetée par les roues du métro.
Et voilà qu’elle me menace…
Je dois la retrouver avant que Kovak ne le fasse.
Et ce jour-là signera l’apogée du mal.
Sur les traces d’un tueur psychopathe, dans un Paris souterrain plus hallucinant que l’Enfer, le nouveau thriller de Patrick Bauwen, un des maîtres du genre depuis L’Œil de Caine.

Mon avis en bref
Une belle découvert de la plume de Patrick Bauwen ! C’est hyper bien ficelé, c’est addictif, sanglant juste ce qu’il faut et le double twist final va vous retourner !
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Gatsby le Magifique de Francis Scott Fitzgerald 3/5
Résumé
New York, années folles… Dans sa somptueuse demeure de Long Island, Jay Gatsby organise de fastueuses réceptions où les invités se pressent en foule. Mais leur hôte ne cherche à éblouir qu’une seule personne : Daisy Buchanan. Elle est élégante, riche, séduisante, mais elle est la femme d’un héritier millionnaire…

Mon avis en bref
Un classique à lire. Sympa mais sans plus. La plume de Fitzgerald est décidément très belle. Mais l’histoire ne m’a pas transcendée. Comme le film en fait. Par contre, j’ai mis en fin d’article le pitch de Merci Alfred, que je vous conseille 🙂
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Lux de Maud Mayeras 5/5 Alerte coup de cœur !
Résumé
C’est l’histoire d’un retour, d’une sentence et d’une vague qui monte à l’horizon.
2016. Antoine Harelde débarque à Ceduna, dans les terres arides du sud de l’Australie.
Vingt ans auparavant, il a passé un été dans cette petite ville perdue et, en l’espace de trois mois qui l’ont vu quitter l’adolescence, il a connu la joie, l’amitié, l’amour et l’horreur.
Aujourd’hui il est un homme. Il n’a pas oublié, il n’a rien pardonné.
Mais la justice prend d’étranges et inquiétantes couleurs à la lumière de l’apocalypse.
Ballade meurtrière sur fond de fin des temps, Lux est le roman de la confirmation d’une jeune auteure au sommet de son art.

Mon avis en bref
Et bam ! La claque. Encore. Putain de coup de cœur pour une putain de plume ! Et l’inverse !
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Le tricycle rouge de Vincent Hauuy 4/5
Résumé
Noah Wallace est un homme usé, l’ombre du brillant profileur qu’il était jusqu’à ce qu’un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais une carte postale trouvée sur le lieu d’un crime atroce au Canada l’implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?

Mon avis en bref
Pour un premier roman, je suis bluffée ! Le roman se présente comme un thriller classique, aux courts chapitres qui alimentent le côté addictif. C’est sans compter sur la révélation qui va augmenter le suspense ! On ne sait pas où on va et c’est génial !
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Fractures de Franck Thilliez  5/5
Résumé
Alice sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête et les événements étranges qui se multiplient autour d’elle ne vont rien arranger : cette photo récente de sa sœur jumelle, pourtant morte dix ans auparavant, qu’elle récupère des mains d’un immigré clandestin ; son père, agressé chez lui à l’arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu’elle découvre dans sa douche et dont elle n’a pas le moindre souvenir.
Alice vient de prendre un aller simple vers la folie…

Mon avis en bref
Ah Thilliez ! Son 7ème roman et ma 7ème lecture de lui et encore un moment génial !  Le scénario est tordu comme il faut et se dévoile page après page, les personnages sont peaufinés et la fin est extra !
Retrouvez ma chronique complète en cliquant sur le titre du roman.

 

Une chambre à soi de Virginia Woolf 4/5
Résumé
Bravant les conventions avec une irritation voilée d’ironie, Virginia Woolf rappelle dans ce délicieux pamphlet comment, jusqu’à une époque toute récente, les femmes étaient savamment placées sous la dépendance spirituelle et économique des hommes et, nécessairement, réduites au silence. Il manquait à celles qui étaient douées pour affirmer leur génie de quoi vivre, du temps et une chambre à soi.

Mon avis en bref
Je termine le mois de juillet sur un roman féministe, lu un mois après la mort de Simone Veil. Un essai sur la Femme dans la littérature, en tant qu’auteure. Belle plume mais absolument pas ma came. Plutôt avancé pour son époque (écrit en 1928 ou 1929) et intéressant à lire. Je l’ai lu rapidement le dernier jour de juillet.