Compte à rebours de Martin Holmén

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Compte à rebours
Auteur : Martin Holmén
Éditeur grand format : Hugo & Cie, collection Hugo Thriller
Date de sortie grand format : 15 juin 2017
Nombre de pages : 352 pages

Résumé : Stockholm, 1935. A sa sortie de prison, l’ex-boxeur Harry Kvist espère trouver un travail, une vie paisible, et pourquoi pas l’amour.
Mais le meurtre de l’une de ses amies, puis l’assassinat d’un innocent dans un asile psychiatrique, vont l’entraîner dans une course-poursuite à la recherche de la vérité, depuis les bas-fonds de la ville jusqu’à son palais royal.
Car Harry est homme à tenir ses promesses. Même si l’adversaire qu’il va devoir affronter est le plus puissant et le plus redoutable qui soit. Sous le ciel gorgé de pluie du Stockholm sombre, violent et à cran des années 1930, il n’y a décidément pas de paix pour les braves.

Ce que j’en ai pensé

Ah enfin un polar suédois rythmé ! Si si, pour de vrai ! Je commençais à m’ennuyer avec le rythme lent des nordiques. Je préfère quand ça bouge ! Et je n’ai pas été déçue ! J’ai englouti ce très bon roman un dimanche après-midi que j’ai adoré passer dans la Suède des années 30. Un moment intense avec Harry Kvist, ancien boxeur, fraîchement sorti de taule, un anti-héros en costard dans un polar qui sent le cigare ! Un mec qui a la classe et du sex-appeal !

Martin Holmén a un style tranchant et sexy et il dépeint à merveille cette ambiance de gangsters des années 30. On a l’impression d’y être. Son travail de 3 ans de documentation a payé !

Compte à rebours est le second volet de la trilogie Métropole – Harry Kvist. Le premier, Corps-à-corps, paru chez Hugo Thriller en juillet 2016 et en poche chez 10-18 en mars de cette année. Je pense sérieusement à me le procurer pour connaître le début de l’histoire de ce héros pas ordinaire que j’adore déjà ! Brutal et émouvant, il enchaîne cigare Météor sur cigare Météor, entre deux verres d’aquavit dans son costume et son chapeau melon et son stylo mouillé (pour écrire, ouais, avant fallait lécher ton stylo pour écrire).

À quand la parution du dernier volet ?