Catégories
Luciole chroniqueuse

Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald

Ma note : 3/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Gatsby le Magnifique
Auteur : Francis Scott Fitzgerald
Résumé : New York, années folles… Dans sa somptueuse demeure de Long Island, Jay Gatsby organise de fastueuses réceptions où les invités se pressent en foule. Mais leur hôte ne cherche à éblouir qu’une seule personne : Daisy Buchanan. Elle est élégante, riche, séduisante, mais elle est la femme d’un héritier millionnaire…

Ce que j’en ai pensé

J’ai découvert la belle plume de Francis Scott Fitzgerald fin mai avec L’étrange histoire de Benjamin Button. Gatsby le Magnifique est dans ma PAL depuis que j’ai découvert Recyclivre il y a un peu plus d’un an mais je ne m’étais pas encore résolue à le lire. J’avais vu le film en 2015 qui ne m’a pas laissé beaucoup de souvenirs en dehors de l’exposition de richesse et de soirées mondaines. Et c’est un peu le ressenti principal du roman. Une histoire d’amour chez les riches new-yorkais dans les années 1930 où Gatsby, amoureux transi, essaye de capter l’attention de sa dulcinée déjà maquée à un autre en organisant soirée sur soirée. Les personnages sont assez imbus d’eux-mêmes et du coup très désagréables mais c’est fait exprès alors ça va 🙂

La narration faite par une nouvelle connaissance de Gatsby m’a fait penser au Choix de Sophie de William Styron, narré par un ami récent des deux autres protagonistes.

En gros, sympa mais sans plus. Je suis contente de l’avoir lu. Comme ça, c’est fait, un classique à rayer de ma liste !

Je vous laisse sur le pitch de Merci Alfred sur ce classique : « Un type richissime organise des soirées hyper stylées dans un seul but : il espère y recroiser un jour la femme de sa vie. Ça pourrait être l’histoire de Macron au Touquet s’il n’avait pas pécho Brigitte. Sauf que là, ça se passe dans les années 30 et sur la magnifique côté des Hamptons, à côté de New-York. »

2 réponses sur « Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald »

Je te trouve bien indulgente sur ce roman tellement vieilli et écrit (traduit ?) dans une langue à peine digne des collections Harlequin (remarque, ça se lit vite et facilement, c’est déjà ça :D)…
Un classique, certes, mais faut-il vraiment avoir lu tous les classiques ? That’s the question…
Perso, dans le genre ‘la vie d’autrefois chez les riches’, et quitte à lire un classique, je préfère tout de même A la recherche du temps perdu 😉

Oui mais cest un trop long classique ça ! C’est quand même pas trop mal écrit, ni traduit. Les traducteurs sont restés dans l’ancien avec potron minet 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.