Projet Anastasis de Jacques Vandroux

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Projet Anastasis
Auteur : Jacques Vandroux
Éditeur grand format : Robert Laffont
Date de sortie grand format : 8 juin 2017
Date de sortie en version numérique : 4 mai 2017 (3,99€ ça vaut le coup !)
Nombre de pages : 528 pages

Résumé : Jean Legarec, responsable d’une agence privée de renseignements, est un expert en affaires sensibles. Mais il est loin d’imaginer ce qui l’attend lorsqu’il accepte d’enquêter sur la disparition d’un enfant. Ce dernier, petit-fils d’un homme politique influent, a été enlevé lors du chaos qui a suivi un attentat perpétré à Notre-Dame de Paris. Très vite, Legarec découvre qu’il ne s’agit pas d’un « simple » kidnapping, mais d’un large complot dont les racines remontent au Troisième Reich.
Aidé de Béatrice, la tante du garçon, il va devoir plonger au cœur des heures les plus sombres de l’histoire européenne. Et ce, alors même que son attirance grandissante pour Béatrice menace d’obscurcir son jugement… Parviendra-t-il à mettre de côté ses sentiments personnels pour sauver un enfant innocent de cette toile infernale ?

Ce que j’en ai pensé

Merci à Robert Laffont pour l’envoi du roman et pour cette excellente découverte. Jacques Vandroux, ou le nouveau grand nom du thriller d’espionnage français !

Entre attentats parisiens, magouilles politiques et flash-backs à l’époque du nazisme, on ne peut plus poser ce roman une fois entamé !

L’auteur rappelle en début d’ouvrage qu’il s’agit d’une œuvre de fiction et il fait bien ! Le réalisme et la ressemblance avec l’actualité en cours est frappante. Le travail de documentation est exceptionnel et on plonge loin loin dans l’horreur.

Les deux personnages principaux m’ont tout de suite plu ! Jean Legarec avec son côté froid, organisé et sûr de lui dissimule sa faiblesse qui le rend plus humain.

Le récit commence sur les chapeaux de roue par un attentat à Notre-Dame de Paris. Une des victime, fortement blessée confie son fils à l’auteur de l’attentat, sans le savoir bien sûr. Au-delà de la recherche de l’enfant disparu, on tombe sur une histoire familiale, quasi mondiale et inter-générationnelle, on suit les héros d’aventures en aventures avec un récit visuel digne des plus grands films d’espionnage ! C’est rocambolesque, extrêmement bien ficelé avec une dose de sentiment où il faut quand il faut et des rebondissements et révélations plein de suspense !

Le prochain roman se déroulera en Bretagne vers la pointe Saint-Mathieu et j’ai hâte !