Le tueur de l’ombre de Claire Favan

__________________________________________________________________________________

Attention : Ce roman étant la suite directe du Tueur Intime de Claire Favan, cette chronique vous spoilera si vous n’avez pas lu le premier tome.
Par contre, si vous avez lu Le Tueur intime, vous pouvez lire cette chronique 🙂

__________________________________________________________________________________

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Le tueur de l’ombre
Auteur : Claire Favan
Éditeur grand format : Les Nouveaux Auteurs
Date de sortie grand format : 2011
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 13 mars 2014
Nombre de pages en poche : 552 pages

Résumé : Un coup de téléphone, en pleine nuit. Et le cauchemar qui recommence…
R.J. Scanlon, profiler au FBI, croyait en avoir fini avec Will Edwards. Mais en quittant la route, le fourgon qui transportait le plus terrible serial killer de ces dernières années a libéré la bête…
R.J. en est certain : Samantha – qui partageait jadis la vie de Will – et lui seront les prochains sur la liste. Mais quand les meurtres reprennent, plus cruels que jamais, de subtiles variations dans la signature du dément sont perceptibles.
Ont-ils affaire à un imitateur ? Non, bien pire…

Ce que j’en ai pensé

Je ne pouvais pas attendre plus longtemps avant de bondir sur Le Tueur de l’ombre. La fin du Tueur intime est un beau cliffhanger et je n’avais pas d’autre choix que de poursuivre ma lecture. Il faut voir ces deux romans comme un seul long roman en fait. C’est vraiment la continuité du premier.

Pas de coup de cœur ici, uniquement un gros frolage et seulement parce qu’il m’a manqué quelque chose à la fin, que j’ai eu avec Serre-moi fort et Dompteur d’anges. Je ne peux pas vous dire ce que c’est par contre (sauf en privé, n’hésitez pas à m’envoyer un message via les réseaux sociaux ou la page de contact).

Dans ce second tome, on retrouve Will, RJ et Samantha. Sauf que cette fois-ci les rôles s’inversent. Vous pensiez avoir lu le pire du pire ? Eh bien non ! Nous sommes face à un nouveau personnage encore plus terrifiant : Lee. Et c’est Will qui va en faire les frais, entre-autre. On va encore plus loin dans le sadisme et la manipulation, car, oui, c’est effectivement possible ! Claire joue avec nos sentiments et on est à la limite de l’empathie pour Will (ouais !).

Vraiment, chapeau bas Claire ! Et si je n’ai pas eu de coup de coeur pour juste ce roman, les deux mis ensembles sont ma meilleure lecture depuis pas mal de temps !