Monster de Naoki Urasawa

Ma note : Coup de coeur

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Monster
Auteur : Naoki Urasawa
Éditeur : Kana
Date de sortie :
Nombre de tomes : 18 tomes ou 9 tomes en version doublée
Date de sortie : Novembre 2010
Nombre de pages : 400 environ pages par tome

Résumé : 1986. Kenzo Tenma est un brillant neurochirurgien pratiquant son art à l’hôpital Eisler de Düsseldorf (Allemagne). Tenma est comblé, il vient de sauver la vie d’un chanteur d’opéra célèbre… Promis à la belle Eva Heineman, la fille du directeur de l’hôpital, son avenir est tout tracé. Tout lui sourit… Jusqu’à la nuit où arrivent deux enfants, Anna et Johann Liebert, dont les parents ont été découverts sauvagement assassinés.

En choisissant de sauver le petit garçon plutôt que le maire de la ville, le docteur perdra tout… Amour, gloire et honneur laisseront place à solitude, rupture et alcool… Surtout qu’autour des deux enfants, les morts se multiplient. Tenma n’aurait-il pas sauvé un MONSTRE?

Ce que j’en ai pensé

Remarque : cette chronique s’adresse aussi et surtout aux lecteurs de polars et thrillers, hors manga. Vraiment.

Quand j’ai voulu commencer le manga, j’ai demandé conseil au libraire du Renard Doré. J’avais précisé que je voulais des séries courtes et terminées. Le premier choix a été porté sur la taille (3 tomes). Museum, killing in the rain, que j’ai adoré. Mais immédiatement après il m’a dit que LA référence polar c’était Monster de Naoki Urasawa. 18 tomes classiques. 9 tomes en volumes doublés. Je les ai eus à mon anniversaire de 2019 et j’attendais le bon moment, le bon feeling, pour le sortir de ma PAL. Quoi de mieux que ce confinement ?

Monster c’est du polar, de l’espionnage, des expériences scientifiques sur des enfants, sur la création de monstre, de dictateur. Monster se déroule en Allemagne juste après la chute du Mur. Un jeune et brillant neurochirurgien, fiancé à la fille du directeur de l’hôpital, ayant un brillant avenir devant lui (s’il faut ce qu’on lui dit) décide un jour de contrer un ordre direct et de s’occuper de l’opération d’un enfant plutôt que du maire de la ville. L’enfant sera sauvé. Le maire meurt et c’est la fin d’une belle carrière. C’est aussi la renaissance d’un monstre. Le petit garçon et sa jumelle admise en psychiatrie suite aux meurtres de leurs parents, s’enfuient tous les deux.

Le docteur Tenma consacrera sa vie à retrouver ces enfants, à découvrir ce qui leur est arrivé, à chercher pourquoi des couples d’âge moyen sont assassinés et les liens machiavéliques toutes ces histoires. Il fera des découvertes inimaginables. Des rencontres humaines, des rencontres terribles, des rencontres touchantes.

Monster est un un des meilleurs thrillers lus dans ma vie de lectrice. Rebondissements, magouilles politiques, expériences, endoctrinement, création du Mal, traques, poursuites, meurtres et le tout à travers l’Europe de l’Est. On voyage sur un rythme haletant ! Je pensais lire ce manga en plusieurs fois mais impossible de lâcher cette histoire dingue ! Aussi folle que Je suis Pilgrim, Le Poète ou d’autres références en la matière.

Bref, même si vous ne lisez pas de manga, si vous êtes fan du genre thriller de ouf, lisez-le ! C’est ma pépite de confinement pour le moment !