Tu tueras le Roi de Sandrone Dazieri

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Tu tueras le Roi
Auteur : Sandrone Dazieri
Éditeur grand format : Robert Laffont, collection La Bête Noire
Date de sortie grand format : 23 mai 2019
Nombre de pages : 640 pages

Résumé : Voilà quinze mois que Dante Torre, l’Homme du Silo, a été enlevé. Quinze mois que Colomba Caselli vit retirée du monde dans une petite ferme perdue dans la région italienne des Marches.
Mais, après une violente tempête de neige, Colomba découvre un adolescent autiste, Tommy, dans la remise de son jardin. Il est traumatisé et couvert de sang, ses parents ont été assassinés. Pour la police locale, cela ne fait aucun doute : c’est lui le coupable. Entraînée malgré elle dans l’enquête, l’ancienne commissaire de police découvre des liens entre cette affaire et la disparition de Dante et, peut-être, un moyen de retrouver ce dernier.
Pendant ce temps, un mystérieux « Roi de Deniers » agit dans l’ombre…

Ce que j’en ai pensé

Je l’attendais avec la plus grande impatience : la fin de la trilogie de Sandrone Dazieri ! Lu aussitôt à sa sortie, j’ai adoré ! Attention, lisez-les dans l’ordre. Tu tueras le Père ouvre la saga et a été un coup de coeur pour moi ! Le second tome, Tu tueras l’Ange est légèrement en dessous du premier mais toutefois excellent. Tu tueras le Roi est une parfaite clôture de cette série envoutante !

C’est vraiment la fin de tout. ce que nous avons lu dans les deux premiers chapitres de la série. Pour bien appréhender le roman, il faut impérativement avoir lu les deux précédents. Les histoires des deux premiers tomes et le sombre passé de Dante et Colomba ressurgissent pour un final digne d’un final de feu d’artifice ! J’ai lu le roman en retenant ma respiration. J’ai eu peur de ce que l’auteur allait encore faire subir à ces deux personnages que j’adore. Les chapitres courts et la plume acérée de Sandrone Dazieri donnent un rythme haletant et une soif de lecture insatiable !

Sandrone Dazieri est un grand du thriller ! Un must read pour les fans de noir ! Et n’ayez pas peur du nombre de pages, ça se lit tout seul !