Embruns de Louise Mey

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Embruns
Auteur : Louise Mey
Éditeur grand format : Fleuve Editions, collection Fleuve Noir
Date de sortie grand format : 15 mai 2017
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 24 mai 2018
Nombre de pages en poche : 368

Résumé : Ils sont beaux, sportifs, complices. Mangent local. Achètent cher, mais pour durer. Un bon goût à toute épreuve. Monsieur et Madame Parfait et leurs enfants.
Quand les Moreau prennent possession, pour le week-end, d’une belle maison bretonne, sur cette île perdue en forme de haricot, tout annonce des vacances idéales. C’était compter sans la tempête, la disparition de Marion, le sang sur le couteau… Et l’étrange collaboration des habitants, pour lesquels « les Parisiens » font par-dessus tout un gibier parfait…

Ce que j’en ai pensé

Embruns est le second roman de Louise Mey. Un one shot entre Les Ravagé(s) et Les hordes invisibles, de la série Alex Dueso et la Brigade des Crimes Sexuels.

Louise Mey confirme son talent avec un rythme et un style complètement différents des deux romans de sa série. Ici, on est plus dans le thriller addictif et rythmé que dans l’enquête assez lente des deux autres. Un huis-clos sur une île minuscule, une météo qui se déchaîne, une famille horripilante de perfection et une disparition !

Les quatre membres de la famille Moreau mangent bio, consomment durable, sont beaux, font du sport et s’aiment sans conflit. Aucune faille à l’horizon dans leur vie tellement parfaite qu’elle en devient agaçante pour les autres (et nous lecteurs)… à un détail près : Marion, la fille, a une peur phobique de l’eau. Les vacances sur une île sont plutôt synonymes d’angoisse pour elle et un beau jour, pouf ! elle disparaît ! On se souvient alors de la scène d’ouverture du récit, glaçante, avec cette femme enchaînée dans une cave. Un schéma assez classique pour une fin totalement surprenante ! Je me suis faite avoir en beauté et décidément, j’aime la plume de Louise Mey !