Sauvez-moi de Jacques Expert

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Sauvez-moi
Auteur : Jacques Expert
Éditeur grand format : Sonatines
Date de sortie grand format : 7 juin 2018
Nombre de pages : 400 pages

Résumé : Après trente ans d’incarcération, Nicolas Thomas passe les portes de la centrale de Clairvaux. Il est enfin libre. Personne ne l’attend. Tout le monde l’a abandonné le jour où il a été reconnu coupable d’avoir assassiné quatre jeunes femmes dans des conditions terribles.
Quelques jours plus tard, il disparaît. Et un nouveau meurtre est commis, en tous points semblables à ceux dont il a été accusé.
Sophie Ponchartrain, commissaire divisionnaire à Paris, reçoit alors une étrange lettre signée par Nicolas, dans laquelle il nie être l’auteur des meurtres. Elle se conclut par ces deux mots : « Sauvez-moi ! »
Au-delà de l’intrigue aux rebondissements saisissants et de personnages d’une terrifiante réalité, Jacques Expert, spécialiste reconnu des affaires judiciaires françaises, nous fait profiter ici d’une expérience qui donne à son récit une authenticité rare.

Ce que j’en ai pensé

Décidément Jacques Expert est un auteur à suivre ! J’avais plutôt bien aimé Deux gouttes d’eau, adoré La femme du monstre et je viens de surkiffer son dernier, qui sort le 7 juin. Je remercie les éditions Sonatines de m’avoir permis de le lire en avant-première !

Le récit se déroule sur trois époques : en 1960, 1990 et 2018 mais soyez sans crainte, on ne s’y perd pas ! Nicolas Thomas a passé 30 ans en prison et n’a cessé de clamer son innocence. A sa sortie en 1990, les crimes portant sa signature reprennent. La carriériste Sophie Ponchartain, une grande de la police depuis 30 ans, en est persuadé : la sortie de Nicolas Thomas est une erreur du système pénitencier français. Il est coupable et ne changera jamais ! Avec son équipe, elle s’affaire à prouver sa culpabilité.

Grâce aux connaissances du système judiciaire de Jacques Expert, ce roman est d’un réalisme poignant ! Jusqu’à la fin, il est impossible de savoir quelles sont réellement les intentions des personnages que l’ont suit pendant 400 pages. Qui est coupable, victime, méchant ou gentil ? Le doute est présent à chaque instant et les questionnements sont multiples. L’addiction est donc totale ! Vite vite, courrez en librairie !