Les jumeaux de Piolenc de Sandrine Destombes

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Les jumeaux de Piolenc
Auteur : Sandrine Destombes
Éditeur grand format : Hugo Thriller
Date de sortie grand format : 2 mai 2018
Nombre de pages : 300 pages

Résumé : Août 1989. Solène et Raphaël, des jumeaux de onze ans originaires du village de Piolenc, dans le Vaucluse, disparaissent lors de la fête de l’ail. Trois mois plus tard, seul l’un d’eux est retrouvé. Mort.
Juin 2018. De nouveaux enfants sont portés disparus à Piolenc. L’histoire recommence, comme en macabre écho aux événements survenus presque trente ans plus tôt, et la psychose s’installe. Le seul espoir de les retrouver vivants, c’est de comprendre enfin ce qui est arrivé à Solène et Raphaël.
Au risque de réveiller de terribles souvenirs.

Ce que j’en ai pensé

Le voici, le voilà : le grand vainqueur du Prix VSD RTL du meilleur thriller français 2018 (prix présidé par Michel Bussi). Il fait suite au Tricycle Rouge de Vincent Hauuy, vainqueur du prix 2017 dont la suite vient de sortir chez Hugo Thriller. Elle a participé sous pseudo et son nom n’a été dévoilé qu’après la sélection par le jury.

Je voulais découvrir la plume de Sandrine Destombes et j’ai été ravie de voir qu’elle était la gagnante de ce Prix ! Les jumeaux de Piolenc est son cinquième roman et une très belle occasion de découvrir le talent de Sandrine !

Disparitions et meurtres d’enfants, le ton est donné ! 30 ans plus tard, le coupable n’a pas été trouvé et le délai de prescription approche. Un nouvel enlèvement va tout remettre en marche. J’ai beaucoup aimé ce thriller angoissant et sa fin impensable ! Les secrets de famille et du village sont dévoilés petit à petit, la pelote de noeud se déroule mais on ne voit la fin… qu’à la fin !

Le rythme est parfait et l’addiction bien présente ! Sandrine Destombes nous livre un roman puissant et d’un réalisme fou. Il commence d’ailleurs par des brèves de nouvelles qui situent l’action avec des événements marquants de notre Histoire. Les personnages sont humains et pourraient des gens de tous les jours que l’on connait. Un Prix amplement mérité et une auteure à surveiller de près !

Cerise sur le gâteau : j’ai eu la chance de rencontrer l’auteure lors de la soirée de remise du Prix au Gibert Joseph de Barbès en présence des équipes d’Hugo Thriller. Une soirée émouvante et aussi passionnante que son roman ! J’ai pu notamment apprendre que les terribles affaires du petit Grégory et plus récemment de Maëlys ont été l’origine de l’idée de ce roman.

Le roman sort aujourd’hui dans toutes les bonnes librairies ! Foncez, foncez !