Au fond de l’eau de Paula Hawkins

Ma note : 3/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Au fond de l’eau
Auteur : Paula Hawkins
Éditeur grand format : Sonatine Editions
Date de sortie grand format : 8 juin 2017
Nombre de pages : 416

Résumé : Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Ce que j’en ai pensé

Tout d’abord, je tiens à remercier les équipes de Sonatine Editions qui m’ont fait parvenir ce roman en service presse.

Après La fille du train, qui a mondialement cartonné (traduit en 42 langues et vendus à 18 millions d’exemplaires et adapté au cinéma), on retrouve la plume de Paula Hawkins pour son nouveau roman, Au fond de l’eau. Les droits ont été achetés par Dreamworks en vue d’une adaptation. C’est encore un projet lointain mais une raison de plus pour le lire !

Vous avez aimé La fille du train ? Au fond de l’eau est fait pour vous ! On retrouve les courts chapitres par narrateur et l’histoire qui se profile au fur et à mesure des révélations des différents protagonistes. Autant le Train du roman précédent n’avait pas pris la place d’un personnage à part entière mais là l’Eau fait partie du casting ! Elle est omniprésente, dans chaque chapitre, dans la vie de chacun des personnages. Elle oppresse et intrigue au milieu d’une sordide histoire de village plutôt bien ficelée.

Alors pourquoi 3/5 ? J’ai aimé mais c’est trop doux pour moi (un peu comme Cet été-là de Lee Martin du même éditeur). Par contre, c’est un excellent moment à passer, surtout avec l’été qui s’installe !