Catégories
Luciole chroniqueuse

Cet été-là de Lee Martin

Ma note : 2,5/5

Résumé de l’éditeur

Tout ce qu’on a su de cette soirée-là, c’est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu’elle n’était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l’Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l’enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n’a jamais su ce qui était arrivé à Kathy.
Que s’est-il réellement passé cet été là ?
Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent.
Le frère de Katie, son professeur, la veuve d’un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient.
Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd’hui encore, qui manipule qui ?

Ce que j’en ai pensé

J’ai lu ce roman pour une Masse Critique de Babelio, que je remercie ainsi que Sonatine Editions.

Le vrai caractère d’un homme se mesure à ce qu’il ferait s’il était sûr de ne jamais être découvert.

Un bon thriller de plage et d’été. Assez frais par rapport aux thrillers glauques auxquels je suis habituée. Un roman qui change par son format polyphonique et sa multitude de personnages qui racontent un à un comment ils ont vécu Cet été-là et la disparition de la petite Katie Mackey.

Malheureusement, la recette n’a pas fonctionné sur moi. J’ai bien aimé le début du roman, la mise en place des personnages principaux et cette narration plutôt inhabituelle. Le suspense monte… et s’arrête. J’ai vu la fin venir trop tôt. Je suis allée jusqu’au bout pour confirmer mon intuition et pour voir où l’auteur voulait aller.

L’écriture est fluide, agréable. Il y a quelques détails qui augmentent le réalisme, des descriptions d’odeurs, de sons, de sensations.

Le cuir de sa ceinture et de son holster craquant tandis qu’il faisait un pas en arrière.

Je me suis vue dans cette petite ville des Etats-Unis des années 60 à chercher Katie et son vélo, dans la moiteur de l’été à suivre les témoignages des voisins, parents, proches de Katie, à découvrir la vérité de ce sombre été. Lentement par contre (et lassée quand le holster a craqué et grincé pour la 5eme fois dans le récit :D)

Résultat plutôt décevant mais une écriture agréable et rapide à lire.

5 réponses sur « Cet été-là de Lee Martin »

Je le retiens pour le conseiller en lecture vacances aux lecteurs à la bibliothèque où je travaille mais je passe, je pense que mon avis sera le même que le tien et j’ai trop de bons livres à lire pour m’y attarder ^^

Oui, voilà ! très bon polar (pas trash). Une bonne enquête, plutôt humain. C’est loin d’un Thilliez, Mayeras ou Favan mais ça se lit bien.

Un roman sympa mais que je vais vite oublier. Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.