Catégories
Luciole chroniqueuse

Tu ne m’oublieras jamais de Peter James

Ma note : 3,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Tu ne m’oublieras jamais
Auteur : Peter James
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 2011
Nombre de pages : 608 pages

Résumé : La femme du commissaire Roy Grace, disparue neuf ans auparavant, aurait-elle enfin été retrouvée ? L’idée le terrifie. Et si les premières constatations du médecin légiste se confirment, il s’agirait bien de son cadavre dans un collecteur d’eaux de Brighton. Cette découverte macabre n’est que la première pièce d’un puzzle. Les autres vont mener Grace dans les décombres des attentats du 11 Septembre et sous le soleil d’Australie, avec cette question lancinante : est-il donc si facile de disparaître ?

Ce que j’en ai pensé

Dans cette quatrième enquête du commissaire Roy Grace, on s’éloigne en partie de Brighton pour se diriger aux États-Unis, un fameux 11 septembre 2001.

J’aime vraiment bien cette série policière de Peter James ! En parallèle de l’enquête du roman, l’histoire personnelle de Roy avance aussi. Sa femme Sandy est toujours portée disparue, comme elle l’était déjà dans le premier tome de la série. Un nouveau commissaire vient foutre la merde mais Roy Grace ne perd pas le cap de l’enquête.

Une jeune femme a été retrouvée dans un conteneur d’eau. Sans être un cold case, vu que l’affaire n’est pas classée, ce n’est pas non plus un cadavre tout frais sur lequel Roy et son équipe travaillent. Ils vont devoir aller jusqu’à New-York et au sein du monde de la philatélie pour détricoter la pelote d’indices.

Ce n’est pas mon préféré de la série mais je l’ai lu avec un grand plaisir. Il me fallait un pur polar pour me remettre le pied à l’étrier de la lecture. Les passages sur le 11 septembre sont plutôt bien foutus et j’ai eu l’impression de revenir en arrière ce jour-là, la première fois que j’ai vu les images. C’est un élément qui donne du réel au récit. La partie policière l’est tout autant mais j’ai moins de points de comparaison. L’auteur remercie une foule de gens du commissariat de Brighton en fin d’ouvrage et c’est vrai qu’on s’y croirait !

Bref, un bon polar !

3 réponses sur « Tu ne m’oublieras jamais de Peter James »

Vais le noter, des fois que je le trouve. Mais si c’est une série avec un personnage récurrent, ça va me faire chercher encore plus.
Merci à toi Lucile pour ton avis

Répondre à laplumedelulu Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :