Catégories
Luciole chroniqueuse

Bestial de Anouk Shutterberg

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Bestial de Anouk Shutterberg
Auteur : Anouk Shutterberg
Éditeur grand format : Plon
Date de sortie grand format : mai 2022
Nombre de pages : 432 pages

Résumé : La première c’était Fanny en 2007, puis ce fut le tour de Pénélope, Jessica, Ambre et Agnès. Treize ans plus tard, la même chose arriva à Elena, Candice, Inès, Sophia et maintenant Mathilde. Même profil : jolies et toutes âgées de 12 ans. Toutes volatilisées du jour au lendemain dans le même quartier parisien. Les « Disparues du 9e », une affaire qui piétine depuis des années. Ils ont dû manquer quelque chose, le commissaire Jourdain en est certain, mais quoi ?
« Suivez les chiens », voilà le seul indice qu’il a reçu par une mystérieuse source anonyme. Quelqu’un tente de les aider, mais qui ? Les enlèvements des jeunes filles auraient-elles un rapport avec le trafic de chiens de combat qui sévit sur le territoire français et au-delà des frontières ? De découvertes macabres en découvertes macabres, Jourdain et son équipe parviendront-ils à retrouver la trace des jeunes disparues ? Le temps est compté…
Quand on pense avoir découvert l’Enfer, le pire est à venir…ce qui se cache derrière l’affaire des « Disparues du 9e » est de l’ordre de l’innommable, de l’insoutenable.

Ce que j’en ai pensé

Avec Bestial, Anouk Shutterberg frappe fort ! Autant sur les thèmes qu’avec le style péchu et rythmé !

On retrouve les personnages de Jeux de peaux, que j’avais abandonné parce qu’il me semblait trop brouillon et pas assez documenté. Dans Bestial c’est totalement l’inverse. J’ai vécu en live les autopsies, les scènes au Bastion côté flics et les séquestrations des jeunes préadolescentes.

2007, cinq jeunes filles de douze ans sont enlevées. Et jamais retrouvées. 2020, les enlèvements recommencent et le lien est canin. Les parents des premières victimes ont tous reçus un chiot par Chronopost. Un mystérieux indic prévient les flics « Pour retrouver les filles, suivez les chiens ». Et là, attention ce roman n’est pas pour tout le monde ! Traite des blanches, combats de chiens, GPA illégale, tournage de porno, viols, séquestration… les jeunes parisiennes vont vivre l’enfer sur terre sous nos yeux impuissants.

Anouk Shutterberg creuse le pire de l’Homme avec justesse. Les mots attaquent dur et marque la lecture. Les Méchants sont multiples dans cette organisation satanique (non pas qu’elle voue un culte au Malin) et tellement réaliste que j’en rêvais la nuit !

Bref, un grand thriller ultra dérangeant et très bien écrit !

3 réponses sur « Bestial de Anouk Shutterberg »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :