Élévation de Stephen King

Ma note : 4,75/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Élévation
Auteur : Stephen King
Éditeur poche : Le Livre de Poche
Date de sortie poche : 3 avril 2019
Nombre de pages : 160 pages

Résumé : Dans la petite ville de Castle Rock, les rumeurs circulent vite. Trop vite.
C’est pourquoi Scott Carey ne veut confier son secret à nul autre que son ami le docteur Bob Ellis. Car avec ou sans vêtements, sa balance affiche la même chose, et chaque jour son poids diminue invariablement. Que se passera-t-il quand il ne pèsera plus rien ?
Scott doit également faire face à un autre problème : les chiens de ses nouvelles voisines ont décidé que sa pelouse était le lieu idéal pour faire leurs besoins. Entre le couple et Scott, la guerre est déclarée. Mais lorsqu’il comprend que le comportement des habitants de Castle Rock, y compris le sien, envers les deux femmes mariées met en péril le restaurant qu’elles ont ouvert en ville, il décide de mettre son « pouvoir » à contribution pour les aider.

Ce que j’en ai pensé

Je trouve que les nouvelles de King s’améliorent avec le temps ! Je les préfère aujourd’hui à celles que j’ai déjà lues dans ses anciens recueils. Élévation confirme ce sentiment.

Je l’ai lue juste après l’Outsider et ici aussi le fantastique frôle la réalité et on y croit en toute simplicité. Scott perd du poids a raison de 500g par jour. Que va-t-il se passer quand il aura atteint le kilo 0 ? Et surtout, comment va-t-il occuper son temps d’ici-là ?

L’élévation est ce sentiment d’exaltation de soi. Pendant le temps qu’il lui reste, Scott va tout faire pour se rapprocher de ses deux voisines lesbiennes rejetées par la ville. Entre eux, c’est parti du mauvais pied mais Scott y met tout son cœur.

Le récit est court et puissant. Scott est un personnage très touchant et tous ceux qui l’entourent et que nous rencontrons sont tout aussi émouvants. On est presque dans le roman feel good mais à la sauce King ! Les 160 pages défilent sans qu’on s’en rendent compte et la fin arrive presque trop vite.

Pour en savoir plus sur le King, je vous conseille d’aller faire un tour sur la première communauté francophone autour de l’auteur, créée en 1992 : https://club-stephenking.fr/