Je me suis tue de Mathieu Menegaux

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Je me suis tue
Auteur : Mathieu Menegaux
Éditeur grand format : Grasset
Date de sortie grand format : 1er avril 2015
Éditeur poche : Points
Date de sortie poche : 12 janvier 2017
Nombre de pages en poche : 144 pages

Résumé : Un dîner en ville. Au menu, nourriture bio, affaires et éducation des enfants. Claire s’ennuie et décide de rentrer seule à vélo. Elle ne le sait pas encore mais sa vie vient de basculer. Tour à tour victime puis criminelle, Claire échoue en prison et refuse obstinément de s’expliquer. À la veille de son jugement, elle se décide enfin à sortir de son mutisme…

Ce que j’en ai pensé

Je découvre la plume de Mathieu Menegaux et je suis conquise ! Le récit se fait sous la forme d’une longue confession, celle de Claire dont la vie a basculé. Il commence par la fin. Claire est en prison et nous raconte son histoire glaçante.

Antoine et Claire était invités chez des amis. Claire, fatiguée, décide de rentrer seule et en Vélib (d’où la photo). Elle passe par un souterrain et là, c’est le drame. Suite à son viol elle décide de ne rien dire à personne. Ni la police, ni son mari. Si elle ne dit rien, ça ne sera jamais arrivé. Un mensonge qui grossit et l’effet boule de neige l’emmène jusqu’au jour où sa vie bascule une seconde fois. Il est difficile de revenir sur la vérité après des semaines, des mois, des années de mensonge… Claire assume les choix qu’elle a fait depuis cette terrible nuit et la veille de la fin de son procès, elle s’explique.

J’ai été bluffée par le réalisme du récit, par la sensibilité de l’auteur et sa capacité à se mettre dans la peau d’une femme. C’est un roman important à lire (surtout après la lecture des Ravagé(e)s de Louise Mey où on apprend que seul 1 viol sur 10 est déclaré). La fiction rejoint parfois la réalité parce que l’histoire de Claire est forcément partagée.

Petit plus : tout au long du récit de Claire, on retrouve quelques phrases en italique qui sont des paroles de chansons qui s’insèrent parfaitement dans le texte. Je n’ai pas tout reconnu mais il y a la liste en fin d’ouvrage.