Défaillances de B.A. Paris

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Défaillances
Auteur : B.A. Paris
Éditeur grand format : Hugo & Cie, collection Hugo Thriller
Date de sortie grand format : 4 janvier 2018
Nombre de pages : 416 pages

Résumé : Tout a commencé cette nuit-là, dans la forêt.
Cassandra ne s’est pas arrêtée pour proposer son aide à la conductrice de la voiture immobilisée sur le bord de la chaussée, en plein orage.
Lorsqu’elle apprend le lendemain que la femme a été retrouvée sauvagement assassinée, Cass est assaillie par la culpabilité. Et les coups de fil anonymes qu’elle reçoit désormais chez elle ravivent son angoisse. Elle en est persuadée : quelqu’un l’a vue, ce soir-là. Quelqu’un qui continue de l’observer. Quelqu’un qui pourrait bien être l’assassin.
Pourtant ni son mari, ni sa meilleure amie ne prennent ses craintes au sérieux. Et alors que Cass elle-même commence à douter face à ses trous de mémoire de plus en plus fréquents, ses angoisses se transforment en terreur.

Ce que j’en ai pensé
B. A. Paris remet le couvert, pour notre plus grand plaisir ! Avec Derrière les portes, son premier roman, elle s’est vite imposé dans l’univers du thriller psychologique. Un roman que j’avais dévoré ! Quand j’ai appris que Défaillances sortait et qu’en plus j’avais la chance de pouvoir le lire en avant-première, j’ai annulé tous mes plans du week-end et je l’ai dévoré en une journée !

Défaillances est encore un thriller psychologique et tant mieux parce qu’il est très bon ! Le premier abordait la thématique des relations de couple dans l’excès (lisez-le si ce n’est pas déjà fait. Il sort en poche début janvier). Avec ce second roman, on sombre, aux côtés de l’héroïne dans la démence, la folie et la sénilité précoce. Chouette programme d’angoisse !

Un roman poignant et édifiant sur un sujet qui fait baliser tout le monde : est-ce que j’ai juste oublier mes clefs/un rendez-vous ou est-ce que je commence à perdre la boule complètement ? L’angoisse est là et elle monte petit à petit jusqu’à un twist génial et un final que j’ai adoré malgré quelques lenteurs en milieu de roman ! Foncez, foncez ! (Toujours en librairie, sauvez vos libraires !)

Petit bonus : pour vous donner encore plus envie de lire B. A. Paris, n’hésitez pas à jeter un œil à l’interview qu’elle a bien voulu m’accorder 🙂