Catégories
Luciole chroniqueuse

Le carnaval des ombres de R. J. Ellory

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Le carnaval des ombres
Auteur : R. J. Ellory
Éditeur grand format : Sonatine
Date de sortie grand format : juin 2021
Nombre de pages : 648 pages

Résumé : 1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d’enchantements et d’illusions. Mais l’atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel gît le corps d’un inconnu, présentant d’étranges tatouages.
Dépêché sur les lieux, l’agent spécial Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d’enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie, de conspiration. Mais l’affaire va bientôt prendre un tour tout à fait inattendu.

Ce que j’en ai pensé

Comme à son habitude, R. J. Ellory nous offre un roman policier où l’enquête a beaucoup moins d’importance que les personnages. Ce sont eux qui portent le récit, le suspense et la tension jusqu’à un final dingue !

1958, Michael Travis, fraîchement promu Agent Spécial Senior au FBI, est envoyé à Seneca Falls pour enquêter sur un meurtre. Il aura bien plus à apprendre sur lui-même et son passé que sur cette affaire. Un cadavre avec d’étranges tatouages a été retrouvé mort sous un manège. Le cirque itinérant dirigé par Edgar Doyle est en ville. Mais attention, on est très loin du cirque classique et moderne peuplé de clowns et tigres. Non, dans celui-ci il n’y a que des freaks, des marginaux, ceux qui ne rentrent dans aucune case de la société. Un nain, un géant hyper maigre, un homme qui a sept doigts à chaque main, des quintuplés… Bien entendu, ce sont les premiers suspects, en plus d’être les témoins numéro 1 ! Mais rien n’est si limpide dans les récits de RJ !

Travis mène son enquête avec tout le sérieux du FBI mais la rencontre avec les artistes le chamboule plus que de raison. Ses souvenirs semblent surgir et le perturber dans sa recherche d’indices et de vérités. Plus on avance dans le récit, moins l’identité du cadavre n’a de sens. Le final, aussi réel qu’effroyable, s’intègre dans cette fiction troublante. L’atmosphère des cirques de « monstres de foire » est angoissante de bout en bout ! j’ai beaucoup pensé à « Faims » de Patrick Senécal en lisant ce roman, pour cette ambiance oppressante et étouffante.

Bref, encore un très bon R.J. Ellory !

5 réponses sur « Le carnaval des ombres de R. J. Ellory »

Il est dans ma pal celui-là. Et je suis en train de lire « mauvaise étoile » du même auteur. Merci à toi Lucile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.