Catégories
Luciole chroniqueuse

La mythomane du Bataclan d’Alexandre Kauffmann

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : La mythomane du Bataclan
Auteur : Alexandre Kauffmann
Éditeur poche : Editions Goutte d’Or
Date de sortie poche : mai 2021
Nombre de pages : 328 pages

Résumé : Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, une certaine « Flo Kitty » se rapproche des rescapés. Elle leur parle de son meilleur ami Greg, blessé au Bataclan. Appréciée de tous, « Flo » devient salariée de la principale association de victimes, Life for Paris. Elle pose dans Paris Match, rencontre des élus et organise le retour à Paris des Eagles of Death Metal. Un mystère demeure : pourquoi personne ne peut jamais rencontrer son ami hospitalisé ? Un jour, une survivante découvre que Flo suit un agenda secret et hors-la-loi. La police est prévenue, une contre-infiltration débute. Quelle est l’histoire de cette femme qui, au moment de rejoindre l’association, portait un bracelet électronique à la cheville ?

Alexandre Kauffmann a eu accès à l’enquête et a rencontré les victimes flouées. Il a aussi plongé dans le passé de Flo Kitty, découvrant que son mensonge avait commencé 20 ans plus tôt.

Ce que j’en ai pensé

Alexandre Kauffmann est journaliste d’investigation. La mythomane du Bataclan est sa seconde enquête après une immersion dans le monde de la drogue et la sortie de « Surdose » en 2018. On a ici une double enquête : escroquerie et mythomanie.

Outre le fait totalement écœurant de cette femme, Florence, et tant d’autres, qui se sont faits passer pour de fausses victimes des attaques terroristes du 13 novembre 2015, c’est surtout le côté « arnaque » qui est pointé du doigt. Florence M. a réussi à intégrer le groupe des survivants du Bataclan. Elle les a rencontrés, est devenue leur amie et, modératrice de la page Facebook de l’association et même membre du conseil d’administration. Elle est allée jusqu’à aider à démasquer des fausses victimes. Ironie quand tu nous tiens…

Mais les arnaques de Florence M. remontent à bien plus loin que 2015. Alexandre Kauffmann a été propulsé 20 ans en arrière et nous raconte passé et présent dans une enquête délirante (dans les deux sens du terme) ! Le journaliste nous dévoile une enquête factuelle et sans prise de position ni jugement. Cliniquement, les faits contre Florence M. s’amoncèlent de manière vertigineuse.

Pour en savoir plus, je vous conseille l’émission de 19 minutes, L’instant M sur France Inter, sur ce récit :https://www.franceinter.fr/emissions/l-instant-m/l-instant-m-06-mai-2021

Bref, à lire et à écouter… avec effroi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.