Catégories
Luciole chroniqueuse

Le pensionnat des innocentes d’Angela Marsons

Ma note : 3/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Le pensionnat des innocentes
Auteur : Angela Marsons
Éditeur grand format : Belfond Noir
Date de sortie grand format : mai 2018
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : novembre 2020
Nombre de pages : 464 pages

Résumé : Avant de mourir, Teresa Wyatt a juste eu le temps de croiser le regard de son agresseur et de le reconnaître. Mais aussi de comprendre qu’il était trop tard… Pour elle, mais aussi pour ses amis, les cinq du pacte de Crestwood, liés par un secret. Un sombre secret que l’inspectrice Kim Stone va devoir déterrer pour rendre justice aux innocentes oubliées. Bienvenue au Pays noir, dans une région engloutie par la désindustrialisation, le chômage et le charbon, là où tout n’est que poussière…

Ce que j’en ai pensé

Le pensionnat des innocentes est un savoureux mélange de cold cases et d’une affaire actuelle. J’ai eu un petit souvenir ému lors des autopsie des squelettes qui m’ont fait penser aux romans de Kathy Reichs, la créatrice de la série Bones, que je lisais il y a 15 ans.

Teresa Wyatt est assassinée dans sa baignoire. Elle a eu le temps de voir son agresseur juste avant de mourir. Quelques années auparavant, cinq personnes ont passé un pacte, à la vie à la mort, devant une tombe fraichement creusée. Coïncidence ? Si je vous dis oui, c’est un peu nul non ? On se doute très fortement que les deux histoires sont liées mais le pourquoi du comment sera laborieux à deviner !

Kim Stone, l’inspectrice en charge de l’affaire a un caractère bien trempé ! Elle n’aime pas les gens et ne perd pas de temps en politesse inutile. Je suis fan ! Son passé d’enfant balloté de foyer en foyer lui sera utile pour cette enquête ! Mais elle risque d’y perdre quelques plumes !

Situé dans le Pays noir en Angleterre, le récit a une atmosphère aussi sombre que son paysage. C’est glauque et malsain comme j’aime ! Le tueur est sadique et assassine froidement. Pourtant il m’a manqué un petit quelque chose pour le sortir un roman beaucoup trop classique pour moi.

Bref, un excellent polar si vous n’en lisez pas à la pelle comme moi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.