Catégories
Coups de Cœur de Luciole Luciole chroniqueuse

Un prisonnier modèle de Paul Cleave

Ma note : Coup de coeur

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Un prisonnier modèle
Auteur : Paul Cleave
Éditeur grand format : Sonatine
Date de sortie grand format : 2016
Éditeur poche : Le Livre de Poche
Date de sortie poche : 2017
Nombre de pages : 648 pages

Résumé : Tueur en série légendaire, Joe Middleton, surnommé le Boucher de Christchurch, s’est tiré une balle dans la tête. Par malheur, il s’est raté et a atterri à l’hôpital, escorté par une horde de policiers qui se demandent déjà s’ils n’auraient pas mieux fait de l’achever discrètement.
Un an plus tard, Joe est toujours derrière les barreaux d’un quartier de très haute sécurité. Son procès est imminent. Mais pour ceux qui ont eu affaire à lui, seule sa mort rapide est souhaitable.
On retrouve dans Un prisonnier modèle tout ce qui a fait la réussite d’Un employé modèle : des scènes violentes qui secouent, un humour férocement noir, une intrigue aux multiples rebondissements. Que les âmes sensibles s’abstiennent… et que les autres plongent avec délices dans ce thriller jubilatoire où notre serial killer préféré devient une cible à son tour . Du Cleave… pur sang !

Ce que j’en ai pensé

Quel pied de retrouver le Boucher de Christchruch et la plume machiavélique de Paul Cleave ! Dans le premier tome de cette duologie, Un employé modèle, on avait laissé Joe Middleton en fâcheuse posture. Dans ce nouveau volume, il doit faire face à un nouveau défi !

Joe Middleton, ex-agent d’entretien du commissariat, a été arrêté. Il se retrouve en prison dans l’attente de son procès. Dehors, le peuple gronde et réclame le rétablissement de la peine de mort et que Joe serve d’exemple. Joe se dit innocent et pense à sa vie dehors. Car, il en est certain, il va bientôt sortir. D’un côté, on peut le comprendre, parce que la vie carcérale n’est pas toute rose. Surtout quand on a des ennemis !

Dans sa quatrième de couverture, Le Livre de Poche prévient les âmes sensibles, ce qui est plutôt rare en résumé. Et la scène bien vomitive en milieu de récit colle parfaitement à leur mise en garde ! Je suis pas chochotte dans mes lectures mais là, c’était violent ! Vous êtes prévenu.e.s !

Côté écriture, avec ce cinquième roman de Paul Cleave que j’ai lu, je pense que je peux dire que je suis totalement fan de la plume de cet auteur néozélandais ! Joe a gardé sa répartie malsaine et complètement malade de serial killer. J’ai retrouvé l’humour noir et grinçant que j’avais tant aimé dans le premier tome. Les dialogues sont succulents ! Le rythme est bien présent, les chapitres suffisamment courts alternent les histoires de personnages principaux pour créer un bon suspense qui rend ce petit pavé de 650 pages inlâchable ! Un double roman qui me fait beaucoup penser au deux premiers de Claire Favan, Le tueur intime et Le tueur de l’ombre.

Bref, un diptyque d’enfer !

2 réponses sur « Un prisonnier modèle de Paul Cleave »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.