Catégories
Luciole chroniqueuse

Des yeux dans la nuit de Chevy Stevens

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Des yeux dans la nuit
Auteur : Chevy Stevens
Éditeur grand format : L’Archipel
Date de sortie grand format : février 2014
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : mars 2015
Nombre de pages : 480 pages

Résumé : Nadine Lavoie est psychiatre dans un hôpital de Vancouver et, dans son métier, la règle principale est de ne jamais mélanger vie professionnelle et vie privée.
Aussi Heather Simeon doit-elle rester une patiente comme les autres : un cas ordinaire de tentative de suicide après une fausse couche. Mais il y a cette peur étrange d’Heather envers sa communauté, le Centre spirituel de la Rivière de Vie. Et il y a le nom de son gourou, Aaron Quinn, qui inspire à Nadine une terreur inexplicable. Sans compter ces troublantes similitudes entre l’histoire de sa patiente et la sienne…
Et alors que sa fille disparaît sans laisser de trace, Nadine sent peser sur elle une menace grandissante et toute… personnelle.

Ce que j’en ai pensé

C’est encore une réussite pour cet opus de Chevy Stevens ! Il n’y a que peu d’actions, peu de découvertes et pourtant le rythme est prenant et le suspense à son comble tout au long du récit ! Des yeux dans la nuit est un excellent thriller psychologique qui rejoint la collection des précédents lus de l’auteure.

Nadine Lavoie est psychiatre. Heather, sa nouvelle patiente à l’hôpital a tenté de mettre fin à ses jours. Très vite Nadine va se rendre compte qu’elles ont une connaissance commune : elles ont toutes les deux fait partie d’une communauté (secte) dirigée par le même gourou. Le passé de Nadine ressurgit avec cette patiente et les questions s’amoncellent. Pourquoi est-elle gravement claustrophobe ? Que s’est-il passé dans cette communauté quand Nadine était une jeune adolescente ? Les relations complexes qu’elle a avec sa fille et son frère sont-elles le fruit de ce passé trouble ?

Encore une fois lu en lecture commune, on a disséqué chaque détail et soupçonné tous les gentils personnages (toujours louches dans un thriller). Je commence à bien connaître la plume de Chevy Stevens et pourtant ses ficelles restent parfois bien cachées ! Crescendo le stress grimpe au fil des chapitres jusqu’à un final sous haute tension !

Bref, un thriller psychologique bien ficelé, sombre et malsain comme je les aime !

4 réponses sur « Des yeux dans la nuit de Chevy Stevens »

J’ai bien fait de venir lire ta chronique, Lucile. Merci à toi Tu me manquais. Bon dimanche. Je me le note. ❤️
As tu lu « il coule aussi dans tes veines » ?
C’est vrai qu’elle arrache cette auteure.

C’est mon dernier à lire d’elle !
J’ai lu quelques essais ou ouvrages que je ne vais pas chroniquer. Et je suis au milieu du diptyque du temps de Chattam ! Après je reviens à mon rythme précédent

Va falloir que je songe à revenir, moi. Sur bookstagram. Je ne me fais plus confiance pour les chroniques.
Bises à vous deux et bon dimanche

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.