Catégories
Coups de Cœur de Luciole Luciole chroniqueuse

Les yeux d’Ava de Wendall Utroi

Ma note : Coup de cœur

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Les yeux d’Ava / La tête du lapin bleu
Auteur : Wendall Utroi
Éditeur poche : Le Livre de Poche
Date de sortie poche : septembre 2020
Nombre de pages : 384 pages

Résumé : « Si vous lisez cette lettre, c’est que vous tenez mon manuscrit entre vos mains, qu’on me l’aura volé, ou que ma fin sera proche. Il ne me quitte jamais, collé à ma peau, dissimulé sous mon manteau ou dans mon cabas. Les premières pages sont nées, il y a des années, raturées et usées par les griffes du temps. »

Rédigée quinze ans après les faits, la lettre d’Ava a le goût âcre de la rédemption. En 2002, Ava, vingt-neuf ans et quelques mois, mariée à un homme rencontré sur les bancs du lycée, mère de deux beaux enfants, des jumeaux, a une vie idéale. Un amour solide, des désirs simples comblés par des bonheurs immenses. Mais c’était compter sans le destin. Lui peut se jouer de nous, brouiller les cartes, changer les règles. Quand un tragique accident remet toute sa vie en question, Ava sombre. Comment peut-on faire face quand toutes nos certitudes sont réduites à néant ?

Ce que j’en ai pensé

Quand ta vie est une belle colonne de Jenga, bien droite, bien ancrée dans le sol, stable, il ne faut surtout pas toucher au pilier principal sous peine de tout voir s’effondrer. Ava est amoureuse, heureuse. Mariée à Léo son amour de toujours, elle est comblée de bonheur encore plus avec l’arrivée des jumeaux. Une vie idyllique et parfaite de bonheur. Jusqu’au drame, celui qui fait basculer une vie. Nous sommes si peu de chose.

La lente descente aux enfers commence pour Ava. Elle nous raconte son histoire à la première personne. Nous plaçant en interlocuteur privilégié et direct. Une immersion complète. On assiste, totalement impuissant, à l’effondrement de cette femme. Page après page tout est pire. On se dit à chaque chute qu’une nouvelle positive dans sa nouvelle vie de malheurs serait la bienvenue mais non non. Wendall Utroi creuse jusqu’au bout le sujet et on en bave aux côtés de l’inoubliable Ava.

Une plume noire et précise et un style efficace qui prend aux tripes sont les armes de l’auteur pour nous plonger dans la détresse d’Ava. Et ça marche ! Le roman est bouleversant jusqu’à la dernière ligne, jusqu’au dernier mot !

Bref, une claque !

3 réponses sur « Les yeux d’Ava de Wendall Utroi »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.