Catégories
Luciole chroniqueuse

Les noyés du Clain de Thibaut Solano

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Les noyés du Clain
Auteur : Thibaut Solano
Éditeur grand format : Robert Laffont, La Bête Noire
Date de sortie grand format : avril 2021
Nombre de pages : 416 pages

Résumé : Toute légende urbaine a un fond de vérité.
Un roman noir sur un monde étudiant où l’on vit, où l’on aime et parfois… l’on tue.

Simon, étudiant à la fac de Poitiers, entre comme pigiste à L’Écho, le journal local, pour payer ses études. Pendant des mois, il couvre les kermesses et les inaugurations. Jusqu’au jour où le corps d’un jeune homme est découvert dans le Clain, la rivière qui traverse la ville.
Simon se lance avec passion dans l’enquête. Il interroge tous les témoins. Chacun y va de sa théorie sur les coupables : un gang de voleurs d’organes ou un tueur en série… Mais Simon découvre que plusieurs étudiants sont morts dans des circonstances étranges. Rites sacrificiels ? Jeux de rôle ou urbsex qui auraient mal tourné ?
Les légendes brouillent le réel, Simon ne peut plus démêler le vrai du faux. Et bientôt, on cherche à le faire taire.

Ce que j’en ai pensé

Les noyés du Clain ou quand un fait divers devient l’enquête d’une vie ! Tiré d’une histoire vraie, le premier roman de Thibaut Solano (mais pas premier ouvrage !) nous plonge dans le quotidien des « faits diversiers » et du journalisme de terrain.

Simon Magny, étudiant en cinéma commence un stage dans le journal de Poitiers pour financer ses études. Un cas de noyade surgit. L’histoire est louche pour Simon et simple pour les flics. Le jeune homme, un soir de sortie étudiante, est tombé dans l’eau du Clain suite à un excès d’ingestion de diverses substances. Fin de l’histoire ? Simon poursuit sa vie et revient 10 ans plus tard dans la même ville et le même journal. La même obsession revient. Il se met à enquêter sur son temps personnel sur cette histoire qui le hante. D’autres cas rejoignent le premier. L’affaire prend de l’ampleur. Simon court après les indices, les témoignages et les recoupements qu’il parvient à faire.

Une enquête qu’on suit au témoignage près aux côtés de Simon. Le puzzle se mélange pas mal avant de ressembler à un début de piste fiable ! Une enquête de terrain réaliste et haletante qui a obsédée Simon pendant des années… et moi pendant 400 pages ! Le style est parsemé d’humour, le récit est à la première personne. Un ton accrocheur qui vivifie le cold case.

Bref, un bon polar journalistique !

2 réponses sur « Les noyés du Clain de Thibaut Solano »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.