Catégories
Coups de Cœur de Luciole Luciole chroniqueuse

1991 de Franck Thilliez

Ma note : Coup de cœur

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : 1991
Auteur : Franck Thilliez
Éditeur grand format : Fleuve Noir
Date de sortie grand format : mai 2021
Nombre de pages : 504 pages

Résumé : En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer…

Ce que j’en ai pensé

Magie, magie, Franck Thilliez nous fait voyager dans le temps et nous emmène dans sa poche en 1991 le temps d’un roman ! La 12ème aventure de Sharko revient sur sa toute première enquête. À l’époque où le Minitel était le top de la technologie. Juste avant l’informatisation de la Police, avant l’arrivée du Bi-Bop et au début des tests ADN.

C’est un Sharko bleu qu’on retrouve ou qu’on rencontre à travers ses pages. Un récit qui peut se lire indépendamment des autres romans de la série policière Sharko/Hennebelle. Sharko vient à peine d’être muté au 36. Le fameux ! Il est le dernier de son groupe et collé sur une affaire non-résolue. L’arrivée d’un témoin avec une photo de femme nue torturée va changer sa carrière ! Il fonce sur place et ainsi demarre sa première enquête !

Comme toujours l’élément « Sciences & Vie » est parfaitement choisi ! Il s’insère dans le récit de manière très abordable. Il donne un caractère étrange à cette enquête que le groupe de Sharko a du mal à démêler ! Un thème très social qui n’avait pas les mêmes approches il y a 30 ans ! Un autre thème, celui de la magie et de l’illusion, est le sujet des deux citations en préambule du récit. De quoi nous perdre un peu plus, nous lecteur. Franck Thilliez est un magicien des mots et cet opus est encore une fameuse réussite !

Bref, #teamsharko for ever !

3 réponses sur « 1991 de Franck Thilliez »

Il arrive aujourd’hui, Lucile. Je me languis. Superbe chronique qui donne envie. Merci à toi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.