Tout est mal qui finit pire de Louis de Mauboy

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Tout est mal qui finit pire
Auteur : Louis de Mauboy
Éditeur : Autoédition
Date de sortie : février 2021
Nombre de pages : 182 pages

Résumé : La veille d’Halloween, Nézi et ses copains oublient leurs misères en se défonçant dans des clubs, tout en écoutant de la Hard Techno jusqu’à pas d’heure. Quand se présente l’opportunité d’un cambriolage, ces éternels fauchés imaginent un plan de rêve qui changera leur vie……

Ce que j’en ai pensé

Après son Ogre violent et décapant, Louis de Mauboy revient en force avec ce court roman : Tout est mal qui finit pire.

Encore une fois l’auteur dénonce des maltraitances humaines. Cette fois le thème est une surprise pour le lecteur ! Tout se dévoile à la fin dans un final digne d’un roman d’horreur ! La quatrième de couverture alerte : Public averti uniquement !!

Dans une ville de province, Nezi et ses amis terminent leur soirée. Il est 13h et la cocaïne a coulé à flot. Ils sont encore défoncés quand l’un d’eux a l’idée du siècle ! Braquer la barraque de gros richards pendant leur absence. De quoi se remettre les comptes dans le vert et assurer une vie de nuits blanches remplies d’alcool et de dope ! Le pied pour Nezi et ses amis. Si seulement ils savaient ce qui se cachaient chez ses gens… Les petits braqueurs de quartier ne sont pas des grands méchants loups !

Le début un peu lent suit l’état d’esprit des protagonistes dont le cerveau est englué dans la coke et autres. Mais pas le temps de trouver le temps long car le récit arrive vite vers sa fin trépidante et qui décoiffe !

Bref, un court roman qui tabasse !