Catégories
Luciole chroniqueuse

Solitudes de Niko Tackian

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Solitudes
Auteur : Niko Tackian
Éditeur grand format : Calmann-Lévy Noir
Date de sortie grand format : 6 janvier 2021
Nombre de pages : 320 pages

Résumé : Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l’a laissé totalement amnésique. Depuis, il s’est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu’elles vous égarent en deux pas.

Alors qu’une tempête de neige s’abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu’à l’« arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l’immensité blanche. Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d’Élie.

Ce que j’en ai pensé

En plein Vercors, en plein hiver, un huis-clos à ciel ouvert où la neige et la nature enferment les protagonistes et nous avec. Le froid aussi. J’ai caillé pendant ma lecture ! C’est dire si l’atmosphère est parfaitement décrite !

Élie Martins n’a aucun souvenir avant ces douze dernières années. Un accident l’a rendu totalement amnésique et il s’est créé une nouvelle personnalité et une nouvelle vie dans les montagnes du Vercors. Un jour de rando dans la neige, il tombe nez à nez avec une femme nue pendue à un arbre. Morte. La lieutenante Nina est détachée sur place pour l’enquête, trop macabre et complexe pour la gendarmerie locale. Élie ne sait pas pourquoi mais il sait qu’il est lié à la morte.

Chacun des protagonistes, principaux et secondaires ont une solitude. Cette amnésie, un passé difficile qui empêche de se reconstruire, une cécité, un Ours ancien flic, un sioux Algérien… tous sont seuls avec eux-mêmes mais tous sont ensemble dans cette enquête qui vient bousculer la région et ses habitants. Mais surtout tous sont attachants à leur manière.

Entre philosophie, mythologie et un brin d’ésotérisme, j’aurais reconnu le style de Niko Tackian si j’avais lu ce roman sans en connaitre l’auteur. Parties d’enquêtes, indices ou particularités, ces trois notions sont des clefs importantes et accessibles aux nocives. Ancrées dans l’enquête sordide que Mina, Élie et les autres tentent de résoudre, elles apportent des rebondissements parfois inattendus. Mon regard sur L’Odyssée d’Homer a changé radicalement !

Bref, un Tackian glacial et glaçant !

6 réponses sur « Solitudes de Niko Tackian »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.