Tout arrive deux fois de Cécile Gabrié

Ma note : 4,75/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Tout arrive deux fois
Auteur : Cécile Gabrié
Éditeur grand format : Anne Carrière
Date de sortie grand format : 23 octobre 2020
Nombre de pages : 264 pages

Résumé : Quand elles se rencontrent, Dona et Geneviève n’ont en commun que leurs bébés nés un même jour de novembre 1997 : d’un côté une jeune femme seule, pauvre, sexy en diable, qui vit au jour le jour, de l’autre une fascinante bourgeoise en quête d’étourdissements. Un pacte aux termes flous se noue : Geneviève propose à Dona de s’installer dans sa maison au bord de l’Yonne qui deviendra bientôt un lieu de fête, abritant une communauté joyeuse mais sans limites. Dans ce paradis toxique, leurs enfants Simone et Matteo vont grandir, s’aimer, se perdre.

Ce que j’en ai pensé

Cécile Gabrié a un style bien à elle ! Parolière de chansons, elle nous offre avec Tout arrive deux fois, un second roman empli de sombre poésie. Un roman qui se lit comme un slam de Grand Corps Malade, violent et doux à la fois. Sacré mélange d’émotions ! Attention, ça secoue !

On y rencontre des jeunes qui n’ont pas grandi dans le bon univers. Des squats, des parents absents, de la drogue, du sexe… Ce qui devrait choquer ne choque pas et c’est ce qui est effrayant dans ce récit. L’écriture est chantante et c’est ce style bien particuliers qui m’a emportée dans les profondeurs sinistres de ces histoires glauques d’enfants maltraités. Tout est suggéré et c’est peut-être encore plus violent car l’imagination participe doublement.

On fait la rencontre de Simone, la fille de Dona. Matteo, le fils de Geneviève. Les deux enfants grandissent seuls au milieu d’orgies. Seuls à deux, pour devenir un adulte et ados sans filtre ni tabou. Mais comment grandit-on quand on ne connaît pas les barrières de la nudité, de la découverte de la sexuée, qu’on n’a jamais eu de règles, limites ou contraintes ? Saadie a aussi eu une jeunesse compliquée mais avec des limites. C’est ce qui l’a sauvé. Des destins qui se croisent, des vies acharnées. C’est le séisme de Tout arrive deux fois.

Bref, Cécile Gabrié sait raconter des histoires, et son livre, c’est un bouquin qui se vit !