Némesis de Xavier Massé

Ma note : 4,75/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Némesis
Auteur : Xavier Massé
Éditeur poche : Taurnada
Date de sortie poche : 5 novembre 2020
Nombre de pages : 320 pages

Résumé : « David… ? C’est moi, c’est Vincent ! Il faut que tu viennes ! Il faut que tu me rejoignes dans notre village d’enfance… il s’est passé quelque chose… c’est horrible, je n’ai jamais vu ça !… »
Une disparition anormale, un meurtre sans précédent, un village divisé entre croyances et superstitions, une atmosphère étouffante…
David et Vincent, deux gosses d’Assieu devenus flics, vont s’immerger dans cette enquête, et sans le savoir vont descendre aux portes de l’enfer…

Ce que j’en ai pensé

Attention ! Ce polar n’est pas à mettre entre toutes les mains. Le prologue donne le ton. L’enquête s’annonce ignoble !

Le récit se déroule à Assieu dans la campagne lyonnaise. Vincent et David y ont grandi ensemble. Ils sont tous les deux devenus flics. Vincent est resté au village alors que David est parti pour la ville. Mais une enquête macabre les réunit dans leur village natal. Un nourisson torturé et sauvagement assassiné est retrouvé dans l’église. Qui est capable de faire ça ? Quel être humain peut en arriver à devenir pire que la pire des bêtes ? Ce sont les questions qui vont nous suivre jusqu’à la fin de ce roman diabolique.

Les meurtres sont abjectes mais ne polluent pas le récit. On reste principalement centré sur l’enquête campagnarde. Car oui, les techniques sont différentes des enquêtes en grande ville. À Assieu, tout le monde se connait, tout le monde sait qui est qui et qui fait quoi. Mais cela n’aide pas forcément à avancer dans la recherche de ce tueur sadique et pervers. Au contraire ! Il faut se méfier de l’eau qui dort !

Tout au long de ma lecture, je me demandais comment la fin allait être amenée. Jamais ô grand jamais j’aurais pu deviner cette fin complètement barrée ! Un grand délire mais qui, après digestion, me convient bien ! On peut dire qu’on sort des schémas classiques de scénario de polar !

Bref, un polar sanglant, dérangeant, au final follement réussi !