Adopt d’Arnaud Poissonnier

Ma note : 4,75/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Adopt
Auteur : Arnaud Poissonnier
Éditeur grand format : Autoédition
Date de sortie grand format : juillet 2020
Nombre de pages : 439 pages

Résumé : Jeanne avait dû se rendre à l’évidence, elle faisait partie du nombre grandissant de femmes souffrant d’infertilité. On ne pouvait rien y faire et le choc fut terrible quand le spécialiste le lui annonça.  Mais un jour de 2021, Maximilien était entré dans sa vie pour l’illuminer comme jamais. Pour combien de temps ? Car un mal couve, tapis au plus profond des entrailles de son enfant adopté. La maladie rampe sans bruit et va se propager de manière fulgurante. Pourquoi son fils ? Y aurait-il un lien entre cette adoption et la nouvelle pandémie ? Jeanne a besoin de savoir…

Ce que j’en ai pensé

Avant mon avis, ce roman mérite qu’on s’attarde sur deux points. Arnaud Poissonnier a commencé l’écriture d’Adopt trois ans avant sa parution. Un virus, une intrigue, des morts. Classique pour un roman de virus qui détruit l’humanité. Sauf que le travail d’écriture et ce qui suit s’achèvent au moment où le coronavirus arrive. Publier ou ne pas publier, telle est la question ! Et il publie bien sûr. Mais en rendant ce thriller solidaire. En l’achetant, vous offrez deux euros à la fondation Necker où se déroule une partie de l’action.

Un don de deux euros à la fondation Necker c’est bien mais c’est encore mieux pour acheter un très bon roman collapsologique ! L’auteur a peaufiné ses recherches de gestion de crise sanitaire, avant que tout nous soit expliqué au JT depuis début 2020. Alors attention, c’est hyper réaliste et ancré dans notre quotidien. La Codiv et le confinement y sont cités mais le virus qui nous attaque dans Adopt est bien plus létal et vicieux ! Ça a été une lecture perturbante pour moi mais autant passionnante !

En parallèle du virus qui décime 50% ou plus des cas contaminés, Jeanne maman d’un petit garçon décédé de cette nouvelle maladie, aidée de Viktor, journaliste, vont enquêter sur l’origine de ce mal récent. L’intrigue est bien ficelée, les personnages sont très bien construits. Le déroulement est surprenant et le final parfait ! On a un récit bien apocalyptique et angoissant à souhait (même sans Covid !)

Bref, si vous n’avez pas peur de lire un roman qui parle de virus, foncez !

Le roman et plus d’infos sur www.adopt-roman.fr !