Saison 1 de Sophie Marvaud

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Saison 1
Auteur : Sophie Marvaud
Éditeur grand format : Éditions Sud Ouest
Date de sortie grand format : 18 septembre 2020
Nombre de pages : 288 pages

Résumé : Quatre scénaristes parisiens sont conviés dans un manoir du Périgord perché au sommet d’une falaise. Une société de production les finance pour écrire le projet de leur vie, une série à très gros budget : Les Survivants.

À leur arrivée, ils découvrent avec horreur que leur hôte n’est autre que le producteur Jean-Michel Bernard. Mis sur la touche depuis le mouvement #metoo, ce dernier a patiemment acheté le silence de chacune de ses victimes pour passer entre les gouttes de la justice. En travaillant pour lui, les quatre scénaristes vont permettre son retour en fanfare dans l’audiovisuel français.

Deux jours plus tard, le producteur est retrouvé mort, au pied de la falaise. Seuls résidants du domaine pendant la nuit fatale, Guillaume, Wendy, Charlotte et Alex sont les principaux suspects. Face à eux, une enquêtrice opiniâtre, le lieutenant Mika Ducasse, une fi lle du pays qui ne croit que ce qu’elle voit… Et si l’un des quatre scénaristes avait réalisé le crime parfait ?

Ce que j’en ai pensé

Sophie Marvaud est auteure et scénariste. C’est avec le talent de ses deux métiers qu’elle nous immerge dans l’univers de création de série télé qu’un crime vient bouleverser !

Quatre scénaristes se voient proposer le projet d’une vie : écrire un scénario entièrement budgété pour une saison entière du prochain succès postapocalyptique, dans le décor de la série, le Périgord. Guillaume, Alex, Wendy et Charlotte se retrouvent dans le manoir périgourdin avec l’impatience de se mettre au travail. Chacun a sa compétence dans l’écriture d’un scénario et le producteur, encore anonyme, les a choisis pour leurs spécialités. Sauf que le soir arrive et le producteur aussi. Il n’est autre que Jean-Michel Blanchard, un prédateur sexuel dénoncé au Festival de Cannes. Le Harvey Weinstein français. Quand il est retrouvé mort au bas de la falaise, dans ce huis-clos à la Agatha Christie, il ne fait aucun doute pour la lieutenante Mika Ducasse que l’un des scénaristes est dans le coup.

On va jongler entre la pugnacité de Mika à résoudre son enquête et la persévérance des scénaristes à se protéger mais surtout protéger le projet qui changera leur vie. Qui croire ? Est-ce un des scénaristes, l’associé, les propriétaires du manoir, le chauffeur ? On a une foule de personnages et absolument aucune piste avant la fin du récit. Une fin sur les chapeaux de roues et fracassante à souhait !

Bref, un roman qui se lit comme on regarde avec avidité une minisérie passionnante !