[Angor] de Franck Thilliez

Ma note : 4,75/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : [Angor]
Auteur : Franck Thilliez
Éditeur grand format : Fleuve Noir
Date de sortie grand format : 9 octobre 2014
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 8 octobre 2015
Nombre de pages : 657 pages

Résumé : D’où vient ce cauchemar qui la hante depuis sa greffe de cœur ? Camille, gendarme à Villeneuve-d’Ascq, voit chaque nuit une femme enfermée l’appeler au secours. Un rêve aussi réel qu’un souvenir. Elle n’a dès lors plus qu’une obsession : retrouver l’identité de son donneur.
À une centaine de kilomètres de là, Sharko et Henebelle n’ont guère le temps de pouponner leurs jumeaux : une femme, victime d’une longue séquestration, les yeux presque blancs, dépourvus d’iris, a été découverte… sous un arbre.
Et leur enquête prend un tournant plus curieux encore lorsque Franck comprend qu’à chaque nouvelle piste, il est devancé par une jeune femme, gendarme dans le Nord…

Ce que j’en ai pensé

De Paris à Orléans en passant par l’Argentine et par quelques petits souvenirs de Russie du tome précédent (qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu), Franck Thilliez nous plonge au coeur d’une nouvelle enquête avec notre couple de flics préféré Franck Sharko et Lucie Hennebelle.

Greffe d’organes, don d’organes et mémoire cellulaire sont des sujets importants au démarrage du récit et un fil d’Ariane par la suite. La mémoire cellulaire est passionnante et impressionnante même si aucun élément scientifique n’existe vraiment. Avec ce thème ô combien essentiel du don d’organe, Franck Thilliez nous concocte une enquête encore plus sombre et dévastatrice que les précédentes ! On creuse pour de rapprocher du Mal incarné.

Ses flics en prennent encore pour leur grade mais qui aime bien châtie bien et Thilliez adoooore Sharko et Hennebelle ! Mais aussi les autres membres de l’équipe qui sont tous dans le même bateau ! On les suit tous jusqu’aux sous-sol de la capitale dans cette poursuite contre le Mal ultime. Y a-t-il une limite à la noirceur humaine ?

Bref, encore un excellent Thilliez, une enquête pleine de rebondissements qui fait sombrer héros et lecteurs au coeur du Mal.