Sur le toit de l’enfer d’Ilaria Tuti

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Sur le toit de l’enfer
Auteur : Ilaria Tuti
Éditeur grand format : Robert Laffont collection La Bête Noire
Date de sortie grand format : 6 septembre 2018
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 10 octobre 2019
Nombre de pages : 432 pages

Résumé : Dans les montagnes sauvages du Frioul, en Italie, le commissaire Teresa Battaglia, la soixantaine, la langue acérée et le cœur tendre, est appelée sur les lieux d’un crime pour le moins singulier : un homme a été retrouvé mort, les yeux arrachés. À côté de lui, un épouvantail fabriqué avec du cuivre, de la corde, des branchages… et ses vêtements ensanglantés.
Pour Teresa, spécialiste du profilage, cela ne fait aucun doute : le tueur frappera à nouveau. Elle va devoir rassembler toute son énergie et s’en remettre à son expérience pour traquer cette bête humaine qui rôde dans les bois. Si tant est que sa mémoire ne commence pas à lui faire défaut…

Ce que j’en ai pensé

Trois éléments m’ont fait aimer ce roman. Tout d’abord le petit fait historique peu connu mais terrifiant et réel ; ensuite un personnage féminin qui sait montrer les crocs pour survivre et travailler sereinement dans un milieu masculin ; et enfin un méchant pour lequel je n’ai éprouvé que de l’empathie et de la tristesse. Et ça c’est pas banal !

La commissaire Teresa Battaglia, la soixantaine, a mené sa barque et gravi les échelons avec une force et une intransigeance incroyable. Je détesterais l’avoir comme chef et subir le bizutage de Massimo, son nouvel inspecteur, mais en personnage de roman elle a tout pour me plaire ! Elle est aujourd’hui sur une enquête bien étrange au fin fond d’un petit village italien. Ici les étrangers ne sont pas les bienvenus et encore une fois elle va devoir montrer que sa compétence est plus que légitime pour résoudre la macabre énigme qui s’abat sur la vallée.

Un homme est découvert énucléé et nu dans la forêt. Ces vêtements forment un étrange épouvantail à côté de lui. Une mise en scène organisée et froide. Glaçante ! Les morts s’enchaînent alors que l’enquête trépigne. Mais Battaglia et son équipe n’ont pas dit leur dernier mot et vont devoir creuser dans le douloureux passé de la région et alentours pour trouver le coupable.

Bref, un excellent thriller italien au suspense bien mené, avec des morts bien sanglants et un méchant qui réveille notre sympathie ! Atypique et passionnant !