Catégories
Luciole chroniqueuse

Nécrologie de Paul Cleave

Ma note : 3,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Nécrologie
Auteur : Paul Cleave
Éditeur grand format : Sonatine
Date de sortie grand format : 2013
Éditeur poche : Le Livre de Poche
Date de sortie poche : 2014
Nombre de pages : 456 pages

Résumé : Tandis que la police traque le Boucher de Christchurch, Théodore Tate, ancien flic reconverti en détective privé, procède à l’exhumation du corps d’un directeur de banque dont la veuve est suspectée d’homicide. Un glissement de terrain accidentel révèle la présence de trois cadavres immergés dans le lac près du cimetière. S’agit-il de victimes du Boucher ou celles d’un autre tueur? La découverte, dans le cercueil, des restes d’une inconnue à la place de ceux de l’honorable banquier sonne le début d’un engrenage infernal pour Théodore qui va devoir résoudre seul cette affaire. Avant que la police découvre la vérité sur lui… et ses terribles secrets.

Ce que j’en ai pensé

Avec son troisième roman paru en France, Paul Cleave donne un départ très classique pour arriver sur une fin plutôt surprenante !

En plus d’être classique, j’ai trouvé le démarrage trop descriptif et je me suis sentie trop spectatrice du récit. Avec la chaleur (et depuis Blackwater), j’ai du mal à lire et à me faire happer par un récit. Heureusement que cette lecture était en LC sinon je serai sûrement passée à côté et ça aurait été vraiment dommage !

Ce bémol à l’allumage mis à part, j’ai adoré ma lecture ! On retrouve Christchurch en Nouvelle-Zélande, un petit clin d’œil à Joe le caméo et les flics de la ville qui enquêtent sur le Boucher (voir Un employé modèle et sa suite, deux pépites !). À côté de cet environnement connu des fans, Theodore Tate, ancien flic devenu détective privé, découvre des corps dans le lac du cimetière. En plus de ces trouvailles déjà bien macabres, il a la surprise de voir que celui qu’il venait déterrer n’est plus à sa place et a été remplacé dans son cercueil ! Panique à bord !

Commence une course entre le détective cliché vengeur et alcoolique (sa femme est un légume suite à un accident de voiture où sa fille a perdu la vie) et la police qui enquête sur la même affaire, mais de manière plus officielle que Tate. Tate est un homme défait et j’ai eu beaucoup de mal à m’y attacher, ce qui n’a pas aidé le démarrage poussif du début. La seconde moitié du récit enchaîne les rebondissements dingues et amène à une fin que je n’avais absolument pas envisagée ! Toute la deuxième partie est haletante et rattrape grandement la première !

Bref, j’enchaîne avec la suite, toujours en LC !

7 réponses sur « Nécrologie de Paul Cleave »

Le seul que je n’ai pas dans ma pal. Je me demandais ce que tu lisais hier et te voilà comme une fleur. Merci pour la chronique Lucile.

Entre temps j’ai abandonné Jeu de peaux et avant cela My absolute darling.
Ce n’est pas mon Paul Cleave préféré mais c’est le premier d’une duologie et la seconde partie (La Collection) est d’un niveau nettement supérieur ! J’ai déjà lu la moitié (hier) !

Répondre à Luciole Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :