Catégories
Coups de Cœur de Luciole Luciole chroniqueuse

Le magicien d’Auschwitz de José Rodrigues dos Santos

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Le magicien d’Auschwitz
Auteur : José Rodrigues dos Santos
Éditeur grand format : Hervé Chopin éditions
Date de sortie grand format : 2021
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : mai 2022
Nombre de pages : 480 pages

Résumé : Comment celui que l’on surnommait « le grand Nivelli » a survécu à l’enfer.

Prague, 1939. Les troupes du Reich entrent dans la ville. De sa fenêtre, Herbert Levin aimerait les faire disparaître comme, sur scène, un illusionniste escamote ses colombes. Lui-même magicien sous le nom du « Grand Nivelli », l’homme espère trouver chez les SS, ces grands mystiques amateurs d’occulte, un public trop naïf pour percer son secret.
Car Levin est juif, comme toute sa famille…
Croire ou ne pas croire… C’est toute la tragédie de ces années barbares, où nul ne veut croire au mal absolu. Levin y sera bientôt confronté, là-bas, dans la boue de la Pologne, au cœur gris de l’enfer…

Ce que j’en ai pensé

1939, la Wehrmacht arrive à Prague sous les yeux tristes de Herbert Levin, juif et magicien. Petit à petit, les quartiers, les rues, les commerces sont interdits aux Juifs. Avant l’expulsion vers les camps, ils se retrouvent à vivre dans le gettho. En parallèle, on suit quelques légionnaires de la Légion Étrangère, d’origine espagnole et portugaise, enrôlés dans cette grande guerre sans savoir où ils vont mettre les pieds.

Historiquement parlant, cet ouvrage est extraordinaire ! C’est fluide et bien construit, le récit suit les événements chronologiques et l’effroi monte au fur et à mesure. C’est peut-être car c’est difficile de lire l’impensable que j’ai eu le sentiment de ne pas accrocher à cette lecture, de savoir ce qu’il va arriver car c’est l’Histoire et pas le premier bouquin que le sujet. Je l’ai finalement dévoré en une journée. La note finale de l’auteur a confirmé mon sentiment dérangeant. Lui-même a eu du mal à l’écrire. Alors comment lire l’horreur ?

Ce roman, inspiré de faits réels, est aussi l’occasion de parler de l’ésotérisme chez les nazis. La magie et l’illusion se basent parfois sur les croyances des sciences occultes dont les nazis étaient friands, ainsi que des sciences parallèles. Il n’y a par contre aucune place pour le genre de magie qui met des étoiles dans les yeux des petits et des grands. Seules les étoiles jaunes sont là pour rappeler la gravité des faits et l’immonde humain.

La première moitié du récit se passe avant les camps. C’est déjà difficile de subir l’acharnement aux côtés de Levin et sa famille. La suite, est insupportable. Cette lecture a été une épreuve ! Mais je suis contente de l’avoir surpassée !

Bref, il faut être prêt pour lire ce genre de récit.

Une réponse sur « Le magicien d’Auschwitz de José Rodrigues dos Santos »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :