Catégories
Luciole chroniqueuse

Paname Underground de Zarca

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Paname Underground
Auteur : Zarca
Éditeur grand format : Goutte d’Or
Date de sortie grand format : 2017
Éditeur poche : Le Livre de Poche
Date de sortie poche : 2018
Nombre de pages : 216 pages

Résumé : Où s’arrête le réel, où commence la fiction ? Zarca raconte les coulisses du guide des bas-fonds parisiens qu’il rédige depuis 2016. Love Hotel de la rue Saint-Denis, Afghans du Square Villemin, Belleville des lascars, La Chapelle des toxicos, backroom sordide de Montparnasse, QG des fachos de la Rive Gauche, combats clandestins à porte d’Aubervilliers…

L’auteur enchaîne les rencontres et les substances pour raconter le off de la capitale. Mais la virée parisienne se transforme en spirale de défonce et de rage quand Zarca est victime d’une tentative de meurtre et que sa frangine de cœur succombe à une overdose.

Ce que j’en ai pensé

« Paname Vice City, le guide de l’Underground parisien. Je pourrais consacrer un chapitre au bois de Boubou, un autre au bar à putes de Pigalle, un à Bezbar, je pourrai sillonner la place de la Nation avec mon pote Bibo et son équipe de charclos, Azad avec les réfugiés afghans le long du canal Saint-Martin, Seb et les skins du 15e, plonger avec mon pote Komar dans les catas, me rencarder sur la Chinese Connexion de Belleville… Putain, j’ai vraiment de quoi prendre une dinguerie, et me faire des burnes en platine ! »

Zarca, le Mec de l’Underground, est le meilleur écrivain pour écrire sur les bas-fonds panamiens. De Stalingrad (mon ancien quartier avant d’arriver à Rouen), à Barbès, Belleville, Aubervilliers ou encore Montparnasse, tous les coins de la capitale y passent, toutes les drogues aussi !

Dans ce récit mi-fiction, mi-réalité (beaucoup de notes de bas de pages indiquent un changement de nom de bar, de rue…), on suit l’auteur depuis sa décision d’écrire ce guide à toutes les étapes pour y parvenir, les potes qui font visiter les catas, les bars à putes, les squats… En chemin, une tentative de meurtre déjoue les plans et la mission devient tout autre.

Ce bouquin est le guide à lire pour les parisiens et les autres, riches ou pauvres, bobos ou clodos (je cite). La ville Lumière montre une facette qu’elle tente de dissimuler à tous les touristes !

Bref, à lire avant d’emménager (pour savoir où ne pas aller !)

5 réponses sur « Paname Underground de Zarca »

Répondre à laplumedelulu Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :