Catégories
Luciole chroniqueuse

Un peu, beaucoup… jusqu’à la mort d’Angelina Delcroix

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Un peu, beaucoup… jusqu’à la mort
Auteur : Angelina Delcroix
Éditeur poche : Nouvelles Plumes Poche
Date de sortie poche : 2020
Nombre de pages : 475 pages

Résumé : Fragilisée par le décès tragique d’un collègue et par sa récente maternité, l’adjudante Joy Morel retrouve son intuition et ses réflexes d’enquêtrice quand une étrange affaire se présente. Un homme a été retrouvé mort à son domicile après un coma éthylique ; à ses côtés le cadavre de son épouse, ligotée et mutilée. Simple crime conjugal ? L’homme, un ancien alcoolique, n’avait pourtant pas bu une goutte d’alcool depuis des années. Bientôt d’autres couples sont retrouvés assassinés dans les mêmes conditions…

Ce que j’en ai pensé

La fin du second tome avait un petit goût d’inachevé car certains bad guys étaient toujours en liberté. Et protégés. Cette troisième enquête de Joy Morel avance sur la suite en même temps que l’enquête centrale et moins personnelle. Quoique.

Je pense qu’il est intéressant de lire ces romans dans l’ordre de parution pour plus d’intensité à la lecture. Joy est maman et heureuse. Enfin autant qu’elle le peut avec ses casseroles émotionnelles. En fil d’ariane, Joy et son équipe tentent de faire tomber les têtes du réseau satanique de pédophilie du volume précédent. En même temps, ils sont occupés par d’étranges meurtres en série. Une femme mutilée et son mari décédé d’un coma éthylique. Quand le phénomène se répète, le doute sur le côté sérielle n’est plus permis !

Encore une fois, Angelina Delcroix martyrise ses personnages et nos nerfs par la même occasion ! J’aime ça, c’est mon côté maso et je sais que la plupart d’entre vous aussi ! J’ai donc déjà le quatrième volume des enquêtes de Joy Morel et je ne vais pas tarder à m’y mettre !

Bref, une auteure à suive et à lire !

4 réponses sur « Un peu, beaucoup… jusqu’à la mort d’Angelina Delcroix »

L’enquête n’est pas du niveau de Céline Denjean mais la psychologie est chouette ! J’aime bien Angelina Delcroix. Synopsix est un one-shot par contre (et d’un niveau supérieur à celui-ci)

Je te fais entièrement confiance. Et puis ça soulage un peu mes neurones, enfin, le dernier qui reste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :