Catégories
Luciole chroniqueuse

Respirer le noir de Collectif

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Respirer le noir
Auteur.e.s : Barbara Abel, Franck Bouysse, Hervé Commère, Adeline Dieudonné, François-Xavier Dillard, Chrystel Duchamp, R. J. Ellory, Karine Giebel, Vincent Hauuy, Sophie Loubière, Jérôme Loubry, Dominique Maisons et Mo Malø
Éditeur grand format : Belfond Noir
Date de sortie grand format : mai 2022
Nombre de pages : 304 pages

Résumé : Barbara Abel, Franck Bouysse, Hervé Commère, Adeline Dieudonné, François-Xavier Dillard, Chrystel Duchamp, R. J. Ellory, Karine Giebel, Vincent Hauuy, Sophie Loubière, Jérôme Loubry, Dominique Maisons et Mo Malø. Ces auteurs prestigieux, maîtres incontestés du frisson, nous entraînent dans une exploration sensorielle inédite autour de l’odorat.
 
Douze nouvelles originales, singulières et surprenantes, pour autant de voyages olfactifs à la découverte de mondes connus ou futuristes, de personnages terrifiants ou terriblement humains ; douze expériences sensorielles qui vous marqueront durablement de leur effluve.
 
Retenez votre souffle et laissez vos sens vous guider dans le noir.

Ce que j’en ai pensé

Vous l’avez senti arriver ? Le quatrième recueil de nouvelles noires, toujours dirigés de main de maître par Yvan Fauth, vient de sortir ! Tout a commencé avec l’ouïe et Ecouter le noir, puis Regarder le noir et Toucher le noir. Place à l’odorat malmené par nos auteur.e.s préférés de la littérature noire !

J’ai eu le nez fin en sortant ce recueil de ma PAL ! Mais mes trois expériences sensorielles précédentes avaient été un vif succès. Encore une fois, j’ai pu me délecter des nouvelles atroces des auteurs que j’aime et en découvrir de nouveaux. Tous ont une manière bien à eux de jouer avec le champ lexical de l’odorat. Au propre ou au figuré, l’éventail est large. Dans notre réalité ou un peu fantastique, de nos jours ou dans le futur, au coeur de l’Elysée ou aux confins de l’islandis groenlandais, on retient son souffle au fil des pages.

13 auteur.e.s, 12 nouvelles. Chacun a gardé sa fibre. R. J. Ellory et son mini roman noir, François-Xavier Dillard et la famille, Franck Bouysse et ses mots qui touchent… et tant d’autres à découvrir ! C’était la première participation de Chrystel Duchamp dans ces recueils et elle fait une belle entrée avec une nouvelle qui fouette la mort (gros compliment dans le contexte). Juste après sa nouvelle, on retrouve le « duo de la Peur » : Barbara Abel et Karine Giebel qui clos cet ouvrage. Je me répète (voir mes précédents avis sur les autres recueils) mais ce duo est mortellissime !

Bref, j’ai trop hâte de goûter le noir !

3 réponses sur « Respirer le noir de Collectif »

C’est une chronique qui sent bon. A respirer à plein poumons très vite. Tu as eu du nez sur ce livre. Merci à toi Lucile

Répondre à Luciole Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :