Catégories
Luciole chroniqueuse

La Nymphe Endormie d’Ilaria Tuti

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : La Nymphe Endormie
Auteur : Ilaria Tuti
Éditeur grand format : Robert Laffont, collection La Bête Noire
Date de sortie grand format : 2019
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 2021
Nombre de pages : 656 pages

Résumé : Derrière la beauté bouleversante du tableau La Nymphe endormie se cache l’horreur : au lieu de peinture, l’artiste a utilisé du sang. Voilà ce qui lance la commissaire Teresa Battaglia sur la piste d’un meurtre commis soixante-dix ans plus tôt, dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale. Une enquête ne comportant ni corps ni scène de crime, ni suspect ni témoin. Rien qu’une trace génétique que Teresa remonte jusqu’à une vallée isolée et mystérieuse du nord de l’Italie, le Val Resia, protégée depuis des siècles par un isolement presque absolu, et dont les habitants partagent des croyances étranges et ancestrales. Un mystère qui plonge au cœur des mémoires, d’autant plus épais quand celles-ci défaillent…

Ce que j’en ai pensé

« Une femme de soixante ans, malade, qui cherche à jouer les héroïnes alors qu’elle n’est même plus capable d’appeler les choses par leur nom. » Ceci est la définition de la commissaire Teresa Battaglia par elle-même. Malgré un Alzheimer grandissant, elle parvient à cacher la vérité dans ce second tome avec une enquête passionnante !

Comment traquer le Mal quand la mémoire s’envole et que le moindre détail doit être noté, y compris son nom sur un bracelet ? Teresa connait les tours de passe passe et elle use et abuse de son cahier qui ne la quitte jamais, prompte à noter la moindre chose. Dans ce second volume, Teresa et son équipe déterrent le passé. Un tableau peint avec du sang humain a été découvert. En remontant la piste du peintre, ils arrivent en plein Val Résia. Une petite zone géographique où réside un peuple dont la langue est unique et reliée à aucune autre et dont l’ADN est également unique sur cette portion de la planète. Une société qui vit en autarcie depuis la Seconde Guerre Mondiale si ce n’est plus ! Et cette particularité linguistique, géographique et scientifique est réelle et passionnante !

Comme dans le premier roman, l’enquête est un prétexte pour mettre en avant Teresa, sa force, son combat quotidien contre la maladie qui la ronge et la décrépitude qui pointe son nez et les souvenirs qui s’effacent. C’est encore une fois aussi un roman hautement féministe qui offre une place de choix aux femmes de Résia en abordant des thèmes forts que vous découvrirez à la lecture pour éviter tout spoil !

Bref, la Sandrone Dazieri féminine a encore frappé ! Le troisième tome est dans ma PAL et ne va pas y faire long feu !

2 réponses sur « La Nymphe Endormie d’Ilaria Tuti »

J’ai le premier tome dans ma pal. Merci à toi Lucile pour tes conseils lectures toujours au top.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :