Catégories
Luciole chroniqueuse Luciole lit du graphique

Something is killing the children (comic en cours) de James Tynion IV et Werther Dell’’Edera

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Something is killing the children
Auteur : ames Tynion IV et Werther Dell’’Edera
Éditeur : Urban Comics
Date de sortie : janvier 2022
Nombre de pages : 144 pages par tome

Résumé : Lorsque les enfants de la petite ville d’Archer’s Peak se mettent à disparaître les uns après les autres – certains sans laisser la moindre trace, d’autres dans des circonstances extrêmement violentes – la peur, la colère et la suspicion envahissent l’entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé. Son seul espoir viendra d’une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l’impensable, ce que l’inconscient des adultes ont depuis longtemps préférer occulter.

Ce que j’en ai pensé

A l’occasion du changement de collection de Something is killing the children, Urban Comics lance un pack des deux premiers tomes de cette nouvelles saga. Une offre à ne pas manquer !

Entre Buffy et Ça, ce nouveau comic détonne sec ! L’héroïne est une chasseuse de monstres. Elle bosse pour une société secrète à la Kingsman. Sa capacité à voir les monstres que les gens normaux ne voient pas l’avantage sérieusement dans sa mission. Envoyée à Archer’s Peak, elle va enrôler un jeune ado survivant d’une attaque. Il a perdu tout ses amis et ne rêve que de vengeance !

La série est toujours en cours aux États-Unis. Elle devait s’annoncer courte mais victime de son succès, le nombre total de tomes est encore inconnu. En France, le troisième volume va bientôt paraître et j’ai hâte de me replonger dans cette histoire sanglante et terrifiante !

Côté graphique, c’est très sombre et incisif. Le style s’adapte à l’ambiance, plus arrondi et lumineux dans les moments calmes et noir et presque brouillon dans les combats. De quoi lire en immersion cette BD fantastique.

Bref, j’adore !

13 réponses sur « Something is killing the children (comic en cours) de James Tynion IV et Werther Dell’’Edera »

Je pensais à toi hier, Lucile, en me demandant ce que tu lisais. Maintenant je sais.
Suis pas très à l’aise avec les comics. Mais ta chronique donne envie. Merci à toi

J’étais aussi dans le dernier roman de Jacques Expert. Mais je suis surtout en « effets secondaires de la 3e dose » et au ralenti ! Ça commence tout juste à aller mieux

Oh ma pauvre ❤️. Le dernier de Jacques Expert arrive demain. Je viens de finir « le manufacturier » de Mattias Koping. J’ai l’impression d’avoir pris un immeuble sur la tête. Tu l’avais lu celui-là ? Parce que c’est booksta qui m’avait fait l’acheter. Et le pire, je ne voulais pas le finir.
J’espère de tout cœur que les effets secondaires vont s’atténuer. Moi, ce sont les deux premiers qui m’ont bien chahutée avec l’astrazeneca. Dont on n’entend plus parler. Je me demande si je dois m’en inquiéter. Prends soin de toi Lucile. Je t’embrasse

Oui ça va mieux là. Je suis encore bien KO mais je pourrais bosser demain. j’ai eu Pfizer les deux premières fois et Moderna pour la 3e (Pfizer est réservé au moins de 30 ans).
J’ai lu Le Manufacturier. L’image de l’immeuble est parfaite ! A ce demander quoi lire après ! Tu as aussi lu les Démoniaques du même auteur ?

Bien sûr que oui j’ai lu « les démoniaques » . Sur vos avis sur bookstagram. Voilà. Tu relèves bien le problème, je lis quoi,
moi après ? On s’y perd dans les vaccins je trouve. Manquerait plus qu’on nous en mette avec des paillettes à l’intérieur.

Après une claque comme ça en général, je fais une relecture ou je lis un truc qui n’a rien à voir pour casser le rythme. Je ne lis jamais un roman que j’attends avec impatience parce que j’ai peur d’être déçue seulement parce qu’il a été lu au mauvais moment.
S’il y a des paillettes qui suppriment les effets secondaires, ils peuvent mettre ce qu’ils veulent dans leurs vaccins 😀

Mais tu lis dans mes pensées Lucile, j’allais ressortir de ma bibliothèque la pépite d’Ingrid Desjours, « la prunelle de ses yeux » ou bien « tout pour plaire ». Ça fait au moins trois fois que je les lis. Comme ça, je vais où je veux et je sais ce qui m’attends. J’ai peur effectivement que de passer directement à autre livre me fasse manquer le talent d’un bouquin. Et c’est surtout que cela va me paraître très fade.
Peut être que les paillettes, c’est à fumer, on ne nous dit pas tout.

Oui je vois. Ça doit bien secouer psychologiquement. Hâte de lire ce que tu en penses. Tu prends bien soin de toi Lucile. Je t’embrasse

Répondre à Loeildeluciole Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :