Catégories
Luciole chroniqueuse

Respire de Niko Tackian

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Respire
Auteur : Niko Tackian
Éditeur grand format : Calmann-Lévy noir
Date de sortie grand format : janvier 2022
Nombre de pages : 324 pages

Résumé : Le sable très blanc, l’océan turquoise. Voici ce que découvre Yohan à son réveil. Un endroit paradisiaque où il va entamer une nouvelle vie. Avoir une deuxième chance d’être heureux. Pour arriver sur cette île inconnue, il a signé avec une mystérieuse société qui promettait de le faire disparaître et d’effacer toute trace de son passé.
Les premiers jours, Yohan savoure son insouciance retrouvée.Même si peu à peu, un sentiment d’étrangeté le gagne. L’île héberge une dizaine d’habitants plus énigmatiques les uns que les autres. Pourtant les maisons abandonnées, les échoppes désertes dans les rues balayées par le vent, laissent penser qu’un jour ils ont été bien plus nombreux. Où sont passés les autres ?

Yohan veut comprendre. Mais jamais il n’aurait dû chercher à voir l’envers du décor. Car c’est bien connu, la connaissance fait voler en éclats le Paradis…

Ce que j’en ai pensé

Qui n’a jamais rêvé de tout envoyer bouler et recommencer à zéro ? C’est l’idée de base du dernier roman de Niko Tackian et cette bouffée d’oxygène et de liberté fait du bien après deux ans de restrictions !

Blue Sky est une société privée qui offre la possibilité d’une vie nouvelle, ardoise effacée, changement d’identité. A la poubelle l’ancienne vie et bienvenue sur l’île de La Pointe Noire. C’est le choix de Yohan, renommé Achab pour son nouveau futur à construire. Il se retrouve sur une île avec quelques autres habitants. Son rôle dans cette communauté est détective. Sa première interrogation est : qu’est devenu le précédent ?

Très vite Yohan/Achab se rend compte que l’île a compté bien plus d’habitants avant son arrivée. Les maisons délabrées sont nombreuses ainsi que les établissements tel que le cinéma Majestic. Côté approvisionnement, l’île ne manque de rien, ni en nourriture, ni en électricité. D’ailleurs, cela va vite être la nouvelle interrogation du détective Achab qui se prend vite au jeu : qui gère tout ça et pourquoi ?

Comme souvent, Niko Tackian nous offre un roman court et incisif. On va droit au but, mais avec de nombreux détours pour nous perdre au fil du récit. Je me suis prise au jeu autant qu’Achab et j’ai aimé ce moment de vie de Robinson sur une île presque déserte (entre deux réunions en visio). Entre renaissance et vérité, les questionnements sont nombreux entre ces pages et le récit bien ficelé. Le final clôt en grande pompe ce huis-clos insulaire !

Bref, à lire pour vous évader. Et respirer.

5 réponses sur « Respire de Niko Tackian »

Il est dans mon viseur celui-ci aussi Lucile.
Merci à toi de me donner envie de lire un ouvrage encore une fois.

J’arrive à la fin de « et avec votre esprit ».
Lecture jubilatoire grâce à toi. Merci encore.
Dans le bocal, c’est quoi t’est ce ?

C’est vrai que c’est joli, un poulpe dans le bocal Normal quoi, comme tu dis Ça va bien avec le livre de Niko.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :