Catégories
Coups de Cœur de Luciole Luciole chroniqueuse

La fille de Kali de Céline Denjean

Ma note : Coup de coeur

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : La fille de Kali
Auteur : Céline Denjean
Éditeur grand format : Marabout
Date de sortie grand format : 2016
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : octobre 2021
Nombre de pages : 498 pages

Résumé : Quand elle pénètre au domicile d’un homme dont on vient de lui signaler la disparition, la jeune capitaine de gendarmerie Éloïse Bouquet ne peut imaginer le spectacle qui l’attend. Sur le mur, un immense swastika tracé avec du sang. Au pied du lit, un tas de piécettes et des pétales de fleurs faisant penser à une offrande. Et allongé, le cadavre du disparu, presque intégralement nu, le torse maculé de sang, décapité. Le meurtrier n’ayant pas laissé le moindre indice, l’enquête piétine. Jusqu’à ce qu’un mois plus tard soit retrouvé un autre corps mutilé selon le même rituel. Les premiers éléments de profilage font alors émerger le spectre d’une tueuse en série s’inspirant de la redoutable déesse Kali. Un cauchemar pour la capitaine Éloïse Bouquet et son équipe.

Ce que j’en ai pensé

Céline Denjean, ou la nouvelle Reine du thriller qui écrit des pavasses qui tabassent ! Je l’ai découverte avec Le Cheptel, seconde aventure d’Eloïse Bouquet, puis le troisième volume pour finir par le premier, La fille de Kali, qui vient de sortir chez Pocket. Peu importe l’ordre, j’ai adoré les trois et je vous parle ici du tout premier. Petits veinards que vous êtes si vous n’avez encore rien lu ! Une putain de nouvelle saga vous attend !

Quand je dis que ça tabasse, ce n’est jamais à la légère ! Les scènes de crimes ritualisées sont aussi atroces que la nouvelle tueuse en série qui fait frémir la gendarmerie de Toulouse. Après un prologue plein d’hémoglobine, on enchaine sur deux meurtres par décapitation. Eloïse Bouquet, fraîchement débarquée dans le sud est chargée de l’enquête et elle n’est pas au bout de ses surprises ! Il faudra bien l’aide de toute son équipe de la gendarmerie toulousaine pour filtrer les maigres indices.

De leurs côtés, la journaliste Amanda Kraft cherche la gloire et le scoop d’une vie et Danny Chang, privé indépendant, est sur une enquête parallèle. Ou pas ! Ces deux histoires satellites sont pour nous, lecteurs, un puits d’indices à regrouper ! J’ai failli prendre des notes mais j’ai préféré me laisser porter par l’intrigue et la plume endiablée de l’auteure.

Les rebondissements sont nombreux les histoires s’entremêlent parfaitement pour arriver à un final flamboyant au suspense dingue ! Ne cherchez pas les pistes, elles sont trop nombreuses ! Même la SR de Toulouse y perd son latin. Céline Denjean nous livre un roman parfaitement ficelé avec des ramifications infimes mais essentielles. Aucune page n’est superflue dans cette folle enquête à la poursuite de la fille de Kali ! J’ai dévoré les 200 dernières !

Bref, mon petit m’a dit que le quatrième arrivait bientôt chez Pocket et ça c’est de la bonne nouvelle !

3 réponses sur « La fille de Kali de Céline Denjean »

Il est sur ma whislist. Pas moyen de le trouver. C’est malin, je bave partout. Merci à toi, Lucile
J’aime bien les pavasses qui tabassent. ❤️

Oui, je l’ai marqué en format poche. J’ai « voulez vous tuer avec moi ce soir » et « le cheptel » dans ma pal. Merci pour tes précieux conseils. ❤️

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.