Catégories
Coups de Cœur de Luciole Luciole chroniqueuse

Je serai le dernier homme… de David Coulon

Ma note : Coup de coeur

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : e serai le dernier homme…
Auteur : David Coulon
Éditeur grand format : La Jouanie
Date de sortie grand format : 2018
Nombre de pages : 300 pages

Résumé : David  Coulon signe ici un roman d’une noirceur absolue. Dans des villages dortoirs –  la fin d’un certain monde semble proche, les tensions sociales s’exacerbent, les paysages s’obscurcissent de fumées et de rejets industriels…  – des oubliés, des virés, des paumés gravitent, énigmatiques, autour du héros toujours lesté de son encombrant cadavre. Meurtre, enlèvement, traque… rien ne manque à cette description saisissante d’une société en décomposition. Surtout pas le style époustouflant et finalement très désespéré de l’auteur.

Ce que j’en ai pensé

Troisième lecture, troisième coup de coeur pour David Coulon ! J’ai découvert l’auteur avec Biotope, son dernier roman uppercut et j’ai poursuivi avec Le village des ténèbres puis, Je serai le dernier homme… qui a achevé de convaincre de l’immense talent de boxeur à plume de David Coulon, l’auteur qui t’en met plein la tronche !

Le style vif, acéré et hyper nerveux de l’auteur est toujours le même, celui qui m’avait séduite et fracassée dans les deux autres romans. Quelques phrases courtes, véritables punch « in the face », des plus longues, tortures lentes. Un rythme endiablé et une lecture frénétique. Cela résume bien cet ouvrage et les autres !

Ici, c’est un homme qui nous raconte son récit d’horreur à la première personne. Un récit plus intimiste, comme s’il nous racontait cela lors d’un feu de camp au milieu d’une forêt. Un soir en rentrant bourré de chez sa maitresse, cet homme dont on ne connait pas le nom renverse une jeune femme. Lui, a peur de se faire choper par Madame et les flics à rouler avec 2 grammes et elle, visiblement, s’enfuie terrorisée. Car qui court à travers champs, en pleine nuit, au milieu de nulle part ? En la jetant en dehors de sa voiture, il la tue. Et là, chaque décision prise sera la pire qu’il pouvait prendre, jusqu’à une fin atroce et inattendue !

L’homme tente de reprendre contenance. Chômeur, papa, en couple qui bas de l’aile, viré des usines de Rouen qui licencient à tour de bras, il n’a plus beaucoup d’espoir. Maintenant qu’il est devenu un meurtrier, il ne veut surtout pas ajouter ça à son CV minable et va tenter le tout pour le tout, cacher le corps, décider comment s’en débarrasser de façon logique et sécuritaire. Tout est rôdé, aucune raison que ça foire. Ah ! si ! David Coulon est aux manettes et là… c’est le drame ! Et la joie, pour nous, lecteurs, lectrices sadiques de polar bien malsains et dégueus ! Oui, cette pépite est totalement pour nous !

Bref, deux autres romans, qui ne sont plus édités, sont sortis il y a quelques années. Je pars en chasse sur les sites d’occasion ! David Coulon et moi, ce n’est pas terminé !

Une réponse sur « Je serai le dernier homme… de David Coulon »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.