Catégories
Luciole chroniqueuse

Le Mystère de la Main rouge d’Henri Loevenbruck

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Le Mystère de la Main rouge
Auteur : Henri Loevenbruck
Éditeur grand format : XO Éditions
Date de sortie grand format : 2020
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : octobre 2021
Nombre de pages : 512 pages

Résumé : Un thriller historique au coeur de la Révolution française (suite du Loup des Cordeliers).Juillet 1789. La Bastille vient de tomber. Au milieu du tumulte, le jeune et brillant journaliste Gabriel Joly a découvert l’identité du Loup des Cordeliers, ce mystérieux justicier qui hante, la nuit, les rues de Paris. Mais alors qu’il est sur le point de le confondre, voilà que celui-ci disparaît !

La course-poursuite s’engage, menant Gabriel jusque dans les maquis de l’île de Corse, sur les traces de la Main rouge, étrange société secrète dont les membres tentent d’influer sur la Révolution en cours. Accompagné du pirate Récif et de l’intrépide Théroigne de Méricourt, Gabriel parviendra-t-il à retrouver le Loup des Cordeliers et à découvrir ses plus noirs secrets ?

Ce que j’en ai pensé

Dans cette seconde enquête de Gabriel Joly, qui fait suite directe au Loup des Cordeliers, Henri Loevenbruck, divin conteur, nous livre un polar d’aventures légèrement moins historique que le premier opus mais tout autant addictif !

On retrouve Gabriel Joly, toujours journaliste d’enquêtes et à la recherche de toutes les vérités de son époque. Côté historique, après la prise de la Bastille, c’est au tour de l’Assemblée Nationale de se constituer ainsi que juges et tribunaux. La République s’installe. Côté enquête, Gabriel se lance aux trousses d’une société secrète, sans compter qu’il n’en a pas fini avec le Loup des Cordeliers ! Sa première piste ? Un gant rouge. Mystérieux, n’est-ce pas ?

La trentaine d’illustrations parsemées au fil des chapitres nous plonge directement dans le Paris de juillet et août 1789. Ajoutées au rythme endiablé des courts chapitres c’est véritablement un roman qui se dévore et se savoure tout à la fois. Une course folle, des aventures du niveau d’Alexandre Dumas, des combats d’épée épiques, des secrets et des mystères ! Et le tout en apprenant énormément de chose sur cette période fondatrice mais malheureusement peu connue qu’est la naissance de la République. Je l’ai dit dans ma chronique sur le tome précédent : Henri Loevenbruck est le meilleur prof d’histoire que j’ai jamais eu !

Bref, habituellement, je n’aime ni les polars historiques, ni les romans d’aventures, et là j’ai adoré ! C’est ça le talent !

7 réponses sur « Le Mystère de la Main rouge d’Henri Loevenbruck »

Vouiii Lucile. Je note, je fais des copies d’écran, je re note au propre sur une grande feuille. Je file sur la fnac pour tout mettre dans mon panier. C’est du boulot. Et après je crise quand je ne trouve pas ce que je cherche en boutique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.