Catégories
Coups de Cœur de Luciole Luciole chroniqueuse

La Saignée de Cédric Sire

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : La Saignée
Auteur : Cédric Sire
Éditeur grand format : Fayard Noir
Date de sortie grand format : septembre 2021
Nombre de pages : 560 pages

Résumé : «  Est-ce que tu aimes ?  » clame le site sous la photo d’un cadavre mutilé.
Sur le Dark Web, il existe des espaces interdits au commun des mortels où les voyeurs de la pire espèce assouvissent leurs pulsions. 
Estel Rochand a été écartée de la police à la suite d’une terrible bavure qui a causé la mort d’une innocente. Sa vie est en miettes, son couple à la dérive. Désormais garde du corps de seconde zone, cette ancienne championne de boxe se fraie un chemin dans l’existence comme elle l’a toujours fait  : à coups de poing. Prise dans un engrenage infernal, Estel a de plus en plus de mal à contrôler ses accès de violence.
Quentin Falconnier, policier spécialisé en cybercriminalité, enquête sur un site du Dark Web, qui propose des vidéos de torture et de mise à mort en direct. Qui peut bien se cacher derrière cette «  red room  » appelée  La Saignée,  diffusant des meurtres à la perversité absolue ? Le jeune homme se lance corps et âme dans cette nouvelle croisade  : découvrir l’identité du coupable derrière le masque du bourreau, et l’arrêter. Coûte que coûte.
Un terrible compte à rebours a commencé.

Ce que j’en ai pensé

Même le Dark Web a ses légendes urbaines, ses croyances tellement folles qu’elles ne peuvent exister. Quentin Falconnier, flic expert en cybercriminalité va découvrir avec terreur et effroi La Saignée, une red room. Le concept existe bel et bien alors ! Une « chambre » de tortures et de meurtres où tout est permis. Diffusée en direct, le public choisit les sévices et la mise à mort de la pauvre victime. Depuis cette découverte, Quentin n’a qu’une idée en tête : retrouver le bourreau qui agit dans cette red room ! La scène d’ouverture du roman cale l’ambiance ! Ça va tabasser sec !

En parallèle de cette enquête, la vie dévastée d’Estel Rochand se dévoile sous nos yeux. Virée de la police nationale pour une bavure qui a couté la vie d’une victime, Estel, boxeuse sacrément entrainée, se retrouve garde du corps pour des patrons de lieux de nuit minables en banlieue. La rage de vaincre d’Estel l’aide à avancer. Mais pas seulement ! Dur de canaliser sa colère quand il ne reste plus que cela et frustration. Tous les moyens sont bons pour relâcher la pression !

Les chapitres courts donnent un rythme effréné au récit. La fin s’accélère avec le décompte du temps restant avant la prochaine diffusion de La Saignée. C’est le temps qu’il reste aux enquêteurs pour se rapprocher de l’identité des coupables. Et c’est le moment où le livre devient inlâchable pour nous lecteurs ! Jusqu’au final d’une intensité folle !

Tout au fil des pages, les doutes vont et viennent. Et si c’était machin. Non trop évident. Ou trop tordu. Mais peut-être que ? Non impossible. Bref, une foultitude de questions qui rend le roman hautement addictif.

Bref, encore un très bon Cédric Sire !

5 réponses sur « La Saignée de Cédric Sire »

Je l’ai terminé samedi. Les cheveux dressés sur la tête et le souffle court. Nan mais quel bouquin. Moi aussi j’ai échauffaudé plein de scénarii.
Très belle chronique. Merci à toi Lucile.

Avec grand plaisir Lucile. Je l’ai trouvé encore mieux que Vindicta, que j’ai lu deux fois, et offert à mon frère, qui a adoré, et qui, lui, l’a prêté à son patron. ❤️

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.