Catégories
Coups de Cœur de Luciole Luciole chroniqueuse

Les Somnambules de Chuck Wendig

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Les Somnambules
Auteur : Chuck Wendig
Éditeur grand format : Sonatine
Date de sortie grand format : mars 2021
Nombre de pages : 1174 pages

Résumé : Dans un petit village de Pennsylvanie, Shana surprend sa soeur, Nessie, quittant d’un pas résolu leur maison. Lorsqu’elle tente de l’intercepter, la petite fille ne réagit pas à sa présence. Mutique, absente, le regard vide, elle avance… Croyant à une crise de somnambulisme, Shana commence à la suivre. Rapidement, elles sont rejointes par un deuxième errant, frappé des mêmes symptômes que Nessie. Puis un autre. Bientôt, ils sont des centaines à converger vers la même destination inconnue, tandis que leurs proches, impuissants, leur emboîtent le pas. Très vite, cette mystérieuse épidémie enflamme le pays.

Ce que j’en ai pensé

En route vers le chaos ! Avec les Somnambules et ses 1200 pages, on a un roman pré-apo, apo et postapo mais pas du tout du domaine du fantastique ! Une question persiste longtemps tout au long du récit : où vont ces f*ucking marcheurs ?!

Tout débute avec Nessie, la petite sœur de Shana. Elles vivent avec leur père depuis le départ soudain de leur mère qui a abandonné sa famille. Quand un matin Shana voit Nessie sortir et marcher d’un pas ferme, elle n’hésite pas et la suit tentant de la réveiller et de l’arrêter. Mais Nessie surchauffe dangereusement si elle est stoppée dans son élan. Au bout de quelques kilomètres, un autre somnambule arrive, puis un autre, puis les forces de l’ordre et un troupeau se forme. Les flics arrêtent un somnambules. Celui-ci explose. Littéralement. Bref, c’est clairement pas la solution. Le CDC (le Centre de Contrôle des Maladies au États-Unis) et l’Organisation Mondiale de la Santé sont sur l’affaire. Black Swan, une intelligence artificielle est aussi dans l’équipe de recherches avec le docteur Benji Ray, entre autres.

Une foule de personnages anime ce roman fleuve sans qu’on ne s’y perde jamais. On côtoie par exemple une rock star, un pasteur et un chef de gang suprémaciste. On dirait le début d’une mauvaise blague sauf que c’est juste le début de la fin du monde. A ceci, ajoutons un peu d’alerte climatique, mais un soupçon seulement et ce qui est effectivement réel, notamment la fonte du permafrost et l’apparition de nouvelles (ou plutôt très anciennes) bactéries. Avec tout cela, on obtient presque une série littéraire sur l’arrivée d’une nouvelle épidémie due au réchauffement climatique prête à décimer la population mondiale. Les références au Fléau de King sont nombreuses d’ailleurs. J’ai commencé ma lecture avec quelques chapitres par jour et puis j’ai finalement « binge watché » et tout lu d’une traite tellement je voulais savoir où tout cela allait !

Bref, une pavasse qui tabasse !

3 réponses sur « Les Somnambules de Chuck Wendig »

Répondre à Luciole Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.