Catégories
Luciole chroniqueuse

Sur le seuil de Patrick Senécal

Ma note : Déception

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Sur le seuil
Auteur : Patrick Senécal
Éditeur poche : Alire
Date de sortie poche : 1998
Nombre de pages : 429 pages

Résumé : Il se nomme Thomas Roy. C’est l’écrivain le plus adulé du Québec. Invité régulier des talk-shows, la parution de ses romans d’horreur est toujours un événement médiatique majeur. Or, voici qu’on le retrouve chez lui, horriblement mutilé et catatonique. Tentative de meurtre ou suicide manqué ?
Pendant que la police enquête, Roy est placé en observation dans un hôpital de Montréal. Paul Lacasse, le psychiatre qui traite l’écrivain, considère au départ le cas comme assez banal. La découverte de faits troublants l’oblige cependant à reconsidérer petit à petit son opinion.
Bientôt, ce sont toutes ses certitudes, tant personnelles que professionnelles, qui chancellent. Car, au-delà du drame de Roy, quelque chose de terrifiant se dévoile lentement, quelque chose d’inimaginable et aux conséquences monstrueuses…
Sur le seuil : un suspense d’une redoutable efficacité, écrit par celui que plusieurs considèrent déjà comme le maître du roman d’horreur québécois. 

Ce que j’en ai pensé

Criss ! Septembre commence par une déception ! Et une double parce que je suis déçue d’avoir été déçue avec un roman de Patrick Senécal ! Mes deux gros points négatifs sont les longueurs et trop de présence religieuse. Bien VS Mal, ça ne marche pas avec moi. C’est dommage parce qu’il y avait du potentiel !

Thomas Roy, grand écrivain québécois d’horreur est admis à l’hôpital psychiatrique. Il a été retrouvé mutilé et catatonique chez lui. Pour le docteur Paul Lacasse, c’est un cas comme un autre. Mais Paul est blasé de tout. La cinquantaine, il n’attend plus de surprise de la vie, ni pro, ni perso. Le cas Roy va le réveiller. C’est l’histoire dans l’histoire. Concernant Roy, des faits troublants surgissent. Paul, cartésien, est bien obligé d’admettre que l’irrationnel a pénétré son monde scientifique et médical. Les éléments étranges le poussent à mener l’enquête pour comprendre ce qui a amené l’écrivain à se trancher les dix doigts et tenter de se suicider.

J’ai plus été intéressée par les questionnement de Paul, sur sa vie, ce qu’il a accompli et ce qu’il en reste. Ses croyances qui s’effondrent obligent une remise en question qu’il n’était pas prêt à faire ! L’histoire de Roy aurait pu me faire oublier les lenteurs au démarrage mais la tournure religieuse n’est franchement pas ma tasse de café. Les mystères qui entourent l’écrivain et même le petit côté fantastique qui gravite m’a poussé à aller jusqu’au bout mais sans succès positif hélas.

Bref, le prochain sera forcément une meilleure lecture !

Une réponse sur « Sur le seuil de Patrick Senécal »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.