Catégories
Luciole chroniqueuse

Traverser la foule de Dorothée Caratini

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Traverser la foule
Auteur : Dorothée Caratini
Éditeur grand format : Bouquins
Date de sortie grand format : Août 2021
Nombre de pages : 208 pages

Résumé : Un jour comme un autre de décembre, Dorothée se confronte à l’indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre d’incompréhension.
Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil donne aussi le droit de s’affranchir des conventions. Dorothée veut qu’il éclate à la face du monde, elle veut rester qui elle est, une femme qui jouit. Pas seulement une veuve et une mère, mais une femme libre avec son imaginaire et son grain de folie. Alors, passés le choc, la colère et la doueur, elle prend ses émotions et ses enfants sous le bras, qui l’épuisent et la comblent. Les fantômes, elle les brûle.

Ce que j’en ai pensé

Dorothée Caratini nous raconte sa terrible histoire dans ce récit autobiographique et cathartique. En rentrant avec les courses de Noël elle retrouve son mari pendu dans le salon. C’est brut. Comme son texte. Entre ces lignes, la rencontre, l’après, les questions, le deuil et la survie.

Son récit, elle l’a écrit dans l’urgence et on le sent. Cette urgence d’expulser l’incompréhension, la colère, la vie. Un déluge de réponse à LA question : pourquoi ? Un récit sincère avec quelques teintes d’humour. J’ai beaucoup souri pendant ma lecture. Noté quelques phrases chocs. C’est un déferlement de choses à faire, auxquelles penser, des émotions dans tous les sens. Et pourtant rien n’est fouillis dans ce récit composé de beaucoup de listes.

Traverser la foule est un ouvrage sur le deuil. Il est triste et il remue. Mais ce que j’en retiens c’est la force de cette femme, d’avancer avec cet obstacle foudroyant. L’amour pour ses deux petites filles, l’envie de continuer à vivre car, finalement, ce n’est pas elle qui est morte.

Bref, émouvant et tumultueux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.