Catégories
Luciole chroniqueuse

Funèbre ! de Juliette Cazes

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Funèbre !
Auteur : uliette Cazes
Éditeur grand format : Editions du Trésor
Date de sortie grand format : 2020
Nombre de pages : 160 pages

Résumé : Avec une rigueur méticuleuse et un humour subtil, Juliette Cazes nous embarque dans une expédition pleine de rebondissements à travers le monde et ses traditions funéraires. Des cercueils en cage en Écosse, des têtes momifiées en Nouvelle-Zélande, des funérailles musicales à La Nouvelle-Orléans ou encore des inhumations célestes au Tibet… À ses côtés, découvrez dans la joie et la bonne humeur comment on cohabite avec les morts, ailleurs !

Ce que j’en ai pensé

Funèbre ! C’est un ouvrage de Juliette Cazes pour vulgariser la mort et ses rites. En France, le sujet est tabou. Mais ailleurs dans le monde, c’est parfois un instant de fête.

A travers ce court essai de 160 pages, l’auteure nous fait découvrir des rites funéraires de civilisations différentes de la nôtre. Comment les vivants vivent la mort ? C’est une question à plusieurs réponses selon où on se trouve sur la planète ! il existe autant de rites que de culture sur la globe ! Le sujet est fascinant et dévoile beaucoup sur les individus. La relation à la mort est toujours intime, qu’elle soit triste ou joyeuse.

Cet essai désacralise le sujet, le rend moins sombre. Après un petit rappel des traditions françaises, c’est parti pour un petit tout du monde mortuaire : Roumanie, Japon, Nouvelle-Orléans, Mexique… et tant d’autres ! Pour comprendre ces rites, Juliette Cazes nous raconte les cultures, un peu de médecine, la dissection et les vols de cadavre, entre autre ! Le tou est fondé sur des voyages, des études de cas, des lectures… La bibliographie en fin d’ouvrage donne des idées de lectures pour en savoir plus !

Bref, foncez, c’est mortel ! (Elle était facile)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.