Un apéro avec Ingrid Desjours, ça te dit ?

Vous, je sais pas, mais quand on m’a proposé ça à l’occasion de la sortie de La Prunelle de ses yeux dans la collection La Bête Noire aux éditions Robert Laffont, j’étais partante à fond ! Et pourtant je n’ai encore pas eu (pris) le temps de lire un seul des romans d’Ingrid Desjours. Mais j’en ai tellement entendu parler en ultra bien sur tous les réseaux sociaux et surtout par Athénaïs, mon alimenteuse de PAL que je ne pouvais pas résister !

Début décembre, je me suis donc rendue chez Bob pour un apéro papotage entre blogueuses avec Ingrid en guest.

C’était ma première rencontre d’auteure et c’était une soirée par-faite ! Nous étions neuf blogueuses (les mecs doivent être timides dans la vraie vie) et on a ambiancé les locaux ! Après un tour de table comme chez les AA – « Bonjour, je m’appelle Lucile et je n’ai pas lu ton livre ni les précédents (la honte). Boooooonjour Luuuuuuciiiiile » – nous avons discuté de tout ! Enfin, nous étions surtout pendues aux lèvres d’Ingrid, psychologue systémique et criminologue (rien que ça) qui est captivante et fascinante. J’aurai pu rester encore des heures à l’écouter parler de psychologie systémique, de cécité de conversion, de soumission à l’autorité, de bizutage, du côté sombre des Hommes bien travaillé dans ses romans, troubles psychiques, origines des comportements psychopathes… Il a tout de même fallu que je me bouche les oreilles de temps en temps, à chaque « spoiler alert », pour ne pas gâcher ma future lecture parce que c’est évident : je vais lire La Prunelle de ses yeux !

20170113_085055.jpg

« J’aime pas les cases. Moi, j’écris des romans. Tu les ranges où tu veux après. J’écris des histoires que je trouve belle. (…) La Prunelle de ses yeux est un roman noir lumineux. Un roman noir dans une époque noir et dans le noir. (…) L’ombre met la lumière en valeur et inversement. » – Ingrid Desjours

Cela fait plaisir de rencontrer une auteure abordable, agréable, passionnante… ! Le soir même, j’ai foncé chez mon libraire (qui fait café/resto et qui était encore ouvert) pour me procurer Les Fauves, son précédent roman qui vient de sortir en poche. Je vais commencer par celui-ci avant de lire La Prunelle de ses yeux offert par la maison d’édition (merci Cécile).

La suite, c’est quoi ? En quelques mots, c’est une trilogie Young Adult et une série de romans policiers. Je n’en dis pas plus, je laisse la surprise 😉 Suivez-la sur Facebook pour ne rater aucune infos !

Un immense merci à Ingrid pour cette soirée inoubliable, le même pour Glenn et Cécile et tous ceux qui l’ont organisée et merci aux huit autres blogueuses pour les échanges vivifiants de ce début décembre.

La littérature est un univers magique, plein de belles personnes, de belles rencontres et d’émotions ! Fonce dans ta librairie !